SCÈNES CONJUGALES – DÉSIRS ET LIBERTÉ

 

Espace Roseau Teinturiers
45 rue des Teinturiers
84000 – Avignon

du 6 au 3 juillet
à 12h10
relâche les lundis

 

Scènes conjugales – Désirs et liberté loupe 

 

Quand on parle de scène conjugale, on voit tout de suite le rouleau à pâtisserie, les cris, les objets qui volent avant de se fracasser au sol. Là, on est dans la mesure, le verbe est poli, les situations sont calmes. Les femmes ont de la retenue, de la maîtrise. L’homme aussi il est vrai.

Ils ont puisé dans Jacques Lacan, Shakespeare, Molière, Courteline, Ibsen et Bergmann plus quelques autres.

Alors devant des portants, ils investissent leurs rôles, se mordent un peu, s'égratignent à peine pour nous donner une anthologie des combats menés par les femmes depuis bien des générations.

Les tensions du couple sont parfois palpables, les relations sont prêtes à se briser et nous assistons à cet amour qui se dévide sans s'accrocher à rien, qui va laisser face à face deux individus qui se demandent pourquoi ils sont là.

Nos héros ne sont pas fatigués, ils ont même des chevaux dans le moteur, ils veulent par contre tous deux un avenir meilleur, une vie différente, une grande liberté.

Le problème du désir est secondaire, il est latent, présent mais il n'est pas une fin en soi, il n'est pas l'objectif final.

La musique se fonde dans le récit, ritournelles et chansons bien connues, on remarque davantage une création musicale d'After in Paris qui colle à merveille.

On aime les voir s’égratigner mais dans le calme, tout s'enchaîne comme un récit perpétuel, une noria de la déchirure, une vis sans fin du combat de couple, avec en point d'orgue les revendications de la liberté de la femme...

Sur scène les deux acteurs Sabine Lenoel et Francois Pick jonglent d’un tenu vestimentaire à une autre sans rupture de rythme, sans à coup, grâce à un dispositif de penderie en fond de scène. Ainsi les récits s'enchaînent, se poursuivent créant un récit unique.

On a aimé cette interprétation toute en finesse en délicatesse pourrait-on dire. C'est de la scène conjugale haut de gamme.

Jean Michel Gautier

 

Scènes conjugales – Désirs et liberté

textes de Lacan , Shakespeare, Molière, Courteline, Ibsen, Bergman, Contamin, Lenoel et Ariane Pick Prince
Conception François Pick
Mise en scène Ariane Pick Prince

avec Sabine Lenoel et Francois Pick

Scénographie et costumes Muriel Delamotte
Régie générale et lumière Charly Thicot
Création musicale After in Paris

 

Mis en ligne le 15 juillet 2021

Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES