PAUL, GERSHWIN ET MOI

 

La Petite Caserne
119, rue Carreterie
84000 - Avignon

Du 7 au 31 juillet
à 13h30

(relâche les 12, 19 et 26 juillet)

 

Paul, Gershwin et moi loupe 

 

Adèle, chanteuse, comédienne, danseuse de claquettes est passionnée par l'univers de Paul Gershwin, le compositeur phare qui a conquis le monde entier avec son jazz aux rythmes afro-américains.

Mais elle est désordonnée, fantaisiste, manque de rigueur technique et doit apprendre à canaliser son énergie pour tendre vers une forme de perfection à laquelle elle aspire.

Paul, lui, est un pianiste talentueux, exigeant, mais solitaire, plutôt académique et coincé derrière son tabouret poussiéreux.

Paul accepte de donner des cours à Adèle pour l'aider à travailler le registre de Gershwin.

Ils décident de créer un spectacle musical à partir de chansons mythiques comme Rhapsodie in Blue, But Not For Me, I'll Built a Stairway to Paradise, It's Wonderful, The Man I Love …

Leur collaboration ne va pas de soi au début, comme en témoigne cet échange :

— Vous devez vous lâcher, décoller de votre tabouret, pour que cela swingue ! dit Adèle.

— Et vous, vous devez travailler, éviter les flottements et en finir avec votre accent à couper au couteau ! lui répond Paul.

Leur confrontation semble donc difficile mais leur amour pour la musique de Gershwin va leur permettre de surmonter leurs divergences.

Ils finissent par trouver leurs marques, s'enrichir de leurs différences et monter leur spectacle enlevé et brillant. Ils partent en tournée.

L'on assiste au travail de deux artistes qui doutent, se remettent en question et réussissent à s'accorder pour créer et faire vivre un spectacle. Au-delà de la complicité artistique, se noue entre eux une relation tout d'abord teintée de tendresse, qui devient amoureuse.

Paul, Gershwin et moi est un spectacle musical et joyeux qui reflète les aspirations d'un peuple et d'une époque : l'Amérique des années 20 ! On y retrouve avec bonheur les grands standards du jazz et de la comédie musicale.

Virevoltante, pleine d'humour et d'un incroyable dynamisme, Mathilde Maumont nous emmène dans les coulisses, dans les doutes, les plaisirs, le triomphe de la scène.

Jean-Philippe Guillo rythme la pièce avec son talent de pianiste et rend hommage à l'un des plus grands compositeurs du XXème siècle.

Musique, claquettes, danse, chant s'articulent avec justesse et émotion, portés par l'astucieuse mise en scène de Pierre Cassignard qui sait allier comédie musicale inspirée de la tradition de Broadway et scène de théâtre sans décor extravagant !

Ce duo d'artistes fait de ce spectacle intimiste conservant les ingrédients du cabaret New-Yorkais une véritable réussite !

Fabrice Glockner

 

Paul, Gershwin et moi

Avec Mathilde Maumont et Jean-Philippe Guillo

Mise en scène Pierre Cassignard
Attachée de presse : Dominique Lhotte
Conception lumière : Mathieu Le Cuffec
Régie lumière : Vincent Castano
Régie son : Quentin Alvarez
Décor : Romain Robert
Effets magiques : David Allain

 

L'on peut également voir Mathilde Maumont et Jean-Philippe Guillo  au Théâtre du Verbe Fou à 10h30 du 8 au 30 juillet (les jours pairs, relâche les 12 et 26 juillet) dans une pièce sur Colette et Debussy : Les Audacieux

Un entrelacement de notes et de mots dans un salon de la Belle Epoque ;  un très beau spectacle tout en élégance, distinction, sensibilité !

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 14 juillet 2021

Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES