AVEC

 

Théâtre des Lucioles
10 rue du rempart Saint Lazare
84000 – Avignon

du 7 au 31 juillet
à 19h25
relâche les 11,18 et 25 juillet

 

Avec loupePhoto © Igor Conroux

 

Des situations rapides s'enchaînent créant une gêne, presque une angoisse. Puis le jeu démarre, de courtes scènes qui trouvent une cohésion chacune entre elles...  ainsi peu à peu le récit s'installe et les personnages prennent de l'épaisseur.

Frédérique et sa sœur Salomé se retrouvent après le décès de leur mère, pas facile à vivre tellement elles ont différentes. L'une est chanteuse lyrique, l'autre photographe. Puis il y a les biens dont elles héritent, la nouvelle vie qui démarre pour elles.

À l'étage en-dessous vivent Pierre et Leila. Il est thanatopracteur et elle juge pour enfants. Leur couple bat de l'aile et il y a leur fille au milieu. Un soir Salomé tombe sur Zabi un instituteur immigré qui s'est installé dans le local à poubelle. Pierre va intervenir et prendra Zabi en amitié. Plus rien ne sera comme avant. Une amitié se développe.

En touches légères peu à peu la vie se déroule, les relations se tissent, on comprend mieux le parcours des immigrés. On prend parti, on est touché au fil du récit on s'enfonce dans leur jeu, les situations sont tellement tendues...

Le dispositif en cercle balisé par des lampes, le mobilier restreint à une table et quatre chaises, peut sans cesse être modifié et prendre place dans le jeu.

Beaucoup d'intelligence, aussi dans la lumière qui est toujours à son stade minimum, on éclaire juste l'essentiel pour lui donner plus d'écho, pour mettre en relief ce qui doit être fondamental.

Et derrière tout cela des surtitres dans plusieurs langues pour situer l'action.

Mais quelle beauté, quelle intelligence, quel découpage du récit, quel jeu d'acteurs.

Tout est réuni pour produire une pièce qui va faire du bruit, précipitez-vous.

J'ai adoré cette pièce intégralement, de la première image surprenante dans le noir à la dernière. Une pièce émouvante, touchante... à ne pas manquer.

Jean Michel Gautier

 

Avec

de Damien Roussineau
Mise en scène Damien Roussineau, assistant Harold Crouzet

Avec Sarah Bensoussan, Chloé Donn, Flore Gandiol, Alexis Perret et Damien Roussineau

Lumières Thomas Jaquemart
Scénographie Clarisse Delile et Stéphane Pétron
Musiques Harold Crouzet
Costumes Ghislaine Ducerf et Morgane Crane

 

 

 

 

Mis en ligne le 15 juillet 2021

Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES