HORVÀRTH APATRIDE

 

Comédie Nation
77, rue de Montreuil
75011 – Paris
Tél: 01 48 05 52 44

Jusqu'au 5 novembre
Les vendredis à 19h, samedis à 18h30

 

Horvàrth apatride loupe 

 

Ödön von Horvàrth est un des grands auteurs du répertoire de théâtre de langue allemande. Né avec le siècle en 1901, il va traverser les toutes premières crises armées, économiques et politiques de ce début de siècle et être un observateur à la fois lucide et poétique de la violence qu’elles provoquèrent.

Ses textes phares les plus connus en France sont Les Légendes de la forêt viennoise, Don Juan revient de la guerre et La Nuit Italienne. Ces dernières, écrites au début des années 30, eurent à peine le temps de connaître le succès avant d’être brûlées par les nazis. Horvàrth, obligé de fuir à travers l’Europe, connut également une célébrité éphémère puisqu’il succomba à 37 ans à un accident stupide devant le théâtre Marigny, à Paris.

Horváth Apatride met en scène cette vie agitée, engagée et littéraire. Elle nous fait surtout découvrir avec une tendresse palpable, la personnalité méconnue de cet auteur en dévoilant une partie de sa vie, de ses pensées intimes et de sa philosophie – et son regard d’écrivain sur le monde en ruine qui l’entoure. Car bien que faisant partie de la bourgeoisie (il était fils de diplomate), on le voit décider très tôt d’une existence dévouée à l’écriture, loin des fastes. Ses œuvres sont d’ailleurs des critiques sans fard de la classe auquel il appartient et portent une vision réaliste des tragédies humaines qu’il découvre au fil de sa vie.

C’est une vie simple que décrit ici l’auteur Matéo Troianovski (également interprète du rôle-titre). Une existence qui s’organise autour d’une machine à écrire et du désir de vivre d’un jeune homme aux prises, de plus en plus avec l’autre machine, la machine de l’histoire qui va finir par broyer l’Europe entière. Mais dans cette sombre époque, il reste la lumière toute chaude d’une rencontre amoureuse qui marquera toute son existence.

Pour raconter cette vie brève mais dense, la mise en scène d’Elie Rofé mise sur un rythme vif des courtes scènes du texte. Les changements de lieux à vue, rapides, nous entraînent à l’aide de quelques accessoires dans les différents lieux tout au long de l’histoire de ce voyageur éternel, obligé, que la notion de patrie n’a jamais traversé.

Horváth Apatride se révèle instructif, mais surtout dynamique, divertissant, avec les justes mesures de gravité et de légèreté qui font les bons cocktails théâtraux.

Bruno Fougniès

 

Horvàrth apatride

Texte : Matéo Troianovski

Mise en scène : Elie Rofé

Avec Fanny Le Pironnec, Juliette Derkx, Matéo Troianovski

Création maquillage et coiffure : Laura Garnier

 

Mis en ligne le 11 octobre 2021


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES