Entête

À LA VIE !

 

En tournée :

MC2 Grenoble, 30/11/2021 - 04/12/2021

Théâtre des Quartiers d'Ivry, 06/01/2022 - 16/01/2022

Et à Dijon, Chelles, Verdun

 

À la vie ! loupe Photo © Christophe Raynaud de Lage

 

Avant de fermer les paupières de sa mère mourante, Peer Gynt lui conte son périple au château où Saint-Pierre va l’accueillir. Cette mise en abyme célèbre la puissance de la fiction, transcendance de la réalité. Élise Chatauret tire ce fil dans sa création À la vie !.

Le spectacle est un triptyque. Le premier volet présente avec humour les différentes morts canoniques au théâtre, d’Eschyle à Edmond Rostand. Ce miroir reflète le travail de la compagnie Babel. À quel point la mise en scène éclaire nos combats de la vie réelle ? Ici, Élise Chatauret parle de la mort. La seconde partie du spectacle entremêle différentes histoires, le fils qui veut sauver son père, la femme qui n’a jamais senti sa maladie, le jeune homme condamné qui veut choisir sa mort. À la vie ! ne fait pas de typologie, chaque personnage est singulier. Le travail documentaire a permis d’exposer différents points de vue avec finesse, la situation dramatique amène le débat éthique sur la fin de vie. Le spectacle se clôt sur les récents débats de politiciens aux vues divergentes, sans prise à parti. Cette pellicule du réel recouvre le cadre de la fiction.

À la vie ! est un chassé-croisé de saynètes où les spectateurs s’accrochent aux personnages. La scénographie de Charles Chauvet transforme le plateau avec agilité, ce qui insuffle une belle énergie au plateau. Cependant, ce fourmillement impose une cadence qui ne semble pas permette aux comédiens d’aller jusqu’au bout de leur jeu. Nous aimerions être pris davantage.

Comme ces spectacles précédents, À la vie ! invite à l’échange, au débat. Il montre la complexité du libre choix de sa mort, une idée préconçue est chassée par le contre-argument. L’outil théâtral est merveilleusement révélé. À la vie ! montre combien il est nécessaire !

Alexandra Diaz

 

À la vie !

Écriture : Élise Chatauret, Thomas Pondevie et la Compagnie Babel
Mise en scène : Élise Chatauret
Dramaturgie et collaboration artistique : Thomas Pondevie

Avec : Justine Bachelet, Solenne Keravis, Emmanuel Matte, Charles Zévaco et Juliette Plumecocq-Mech 

Scénographie : Charles Chauvet
Costumes : Charles Chauvet assisté de Morgane Ballif
Lumières : Léa Maris
Création sonore : Lucas Lelièvre assisté de Camille Vitté

 

Mis en ligne le 15 novembre 2021


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES