LE NEZ

 

Théâtre 13 Jardin,
103A Bd Auguste Blanqui
75013 Paris
01 45 88 62 22

Jusqu’au 11 octobre 2020,
du mardi au samedi 20h, dimanche à 16h

 

Le Nez loupe 

 

On se réjouit à l'avance de voir ce spectacle adapté de la célèbre œuvre de Gogol. Le décor est bien conçu, pittoresque. On attend. Et voilà qu'on nous annonce que si les spectacteurs doivent être masqués, les comédiens le seront aussi ! Bon !

Tout se passe à St-Petersbourg : le barbier et sa femme ont  trouvé un nez dans le pain. Ce nez doit bien appartenir à quelqu'un. Et justement le major Kovalev (un fonctionnaire) s'aperçoit au lever du lit, qu'il n'a plus le sien. « Si encore je l'avais perdu en duel ou à la guerre ! » déplore-t-il. Mais Alexandrine, sa fiancée survient. 

Comment se marier sans nez ? Et où l'a-t-il perdu, d'abord ?

Le barbier cherche à jeter  le nez dans la Neva, mais celui-ci a la vie dure et revient hanter la pièce de toutes les manières burlesques possibles.

Entre un médecin caricatural (façon Knock) et un policier soupçonneux, Kovalev a fort à faire. D'autant qu'il va rencontrer son nez qui grossit démesurément et apparaît comme un personnage à part entière de la pièce.

De la nouvelle de Gogol, Ronan Rivière a gardé beaucoup, mais il l'a enrichie, dit-il, avec d'autres textes de Pouchkine ou Tourgueniev.

Le résultat est plaisant : il règne là-dedans une liberté de ton et de jeu (dans les limites du propos, bien sûr) qui font souvent sourire. Des silhouettes évoquent les brigands de Unguerer. On compatit avec ce pauvre Kovalev, on suit la "dérive" d'Alexandrine, écrivant au nez et pensant avoir un enfant de lui... on se demande, en voyant cet appendice  géant évoluer sur scène, comment tout cela va finir.

Le spectacle est ponctué de morceaux musicaux du meilleur effet.

Et les comédiens sont tous très bien : une mention spéciale pour Ronan Rivière, étonnante silhouette longiligne et pour  Jérôme Rodriguez, au jeu nuancé dans le rôle du propriétaire du nez. Laura Chetrit est une Alexandrine flamboyante.

En bref, on n'hésitera pas à prendre le chemin du Théâtre 13.

Gérard Noël

 

Le Nez

d'après Nikolaï Gogol. Mise en scène : Ronan Rivière

Avec : Laura Chetrit, Michaël Giorno-Cohen, Ronan Rivière, Jérôme Rodriguez, Jean-Benoît Terral, Amélie Vignaux
Au claveçin et orgue : Olivier Mazal

Adaptation : Ronan Rivière
Musique : Léon Bailly
Scénographie : Antoine Milian
Costumes : Corinne Rossi
Lumières : Marc Augustin-Viguier

 

 

 

 

Mis en ligne le 17 septembre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES