COMME DES MOULINS À VIAN

 

Salle du Bicentenaire

Mollans sur Ouvèze

20h30

le 26 septembre 2020

 

Comme des moulins à Vian loupe 

 

« Comme des moulins à Vian »
La vie de Boris Vian contée par lui même.

 

Pour les dix ans de la médiathèque de Mollans et le centenaire de Boris Vian, les responsables ont commandé un spectacle sur cet auteur..

C'est une création du Théâtre de Bagatelle avec Guillaume Giraud, pianiste chanteur;

Agnès Ravaux chanteuse interprète  et  Bernard Sorbier conteur, raconteur et poète.

C'est culotté de raconter la vie de Boris Vian, c'était un personnage si complexe il a  eu une existence tellement remplie dans de multiples secteurs. Il fut poète, romancier, essayiste, traducteur, scénariste, auteur de théatre, critique, chroniqueur, porte-parole du jazz, musicien, parolier, compositeur, conseiller artistique, ingénieur, inventeur et j'en oublie sûrement.

On se retrouve donc dans ce spectacle avec son apparition, il revient sur terre pour constater ce qui subsiste de son œuvre et se raconter.

Alors ce sont ses principales chansons parmi les 600 écrites et quelques-uns de ses amis qui ont compté pour lui et qui marquent cette époque. Ce sont ses textes, ses prises de positions. Bernard Sorbier incarne ce Vian un peu snob, ce Vian piquant et vif, ce Vian toujours désabusé. Il est là devant nous pour nous guider dans la démarche vers sa connaissance. Agnès Ravaux et Guillaume Giraud assurent la partie musicale avec notamment des interprétations en duo qui sont une pure merveille. Sinon ils nous offrent une belle palette de chansons que l'on prend un grand plaisir à entendre. Un très beau choix.

On connaît ce duo pour leurs spectacles précédents sur Barbara et Brassens qui sont d'une précision et d'une justesse à faire fondre un iceberg.

Malgré nos masques sur le visage et les mesures de distanciation on n'a pas ressenti de gêne, trop pris par le spectacle. La salle était comble et prenait un grand plaisir à les écouter. Un grand moment, l'interprétation du déserteur, la chanson est montée au firmament dans un silence d'une pureté remarquable... émouvant à souhait...

Tous les registres de Boris étaient au rendez-vous et lui aussi bien présent sur scène dans une interprétation remarquable du trio et un texte magnifique de Bernard Sorbier qui avait quitté pour l'occasion ses personnages provençaux.

Jean Michel Gautier

 

« Comme des moulins à Vian »

de Agnès Ravaux

Guillaume Giraud

et Bernard Sorbier

une création du théatre de Bagatelle

en tournée.

Les dates sont à retrouver sur leur site

www.theatredebagatelle.com

 

 

         

 

Mis en ligne le 28 septembre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES