ON T'APPELLE VÉNUS

Autour de la "Journée Internationale des Droits de la Femme", la compagnie Difé Kako propose deux dates :

Samedi  4 mars à 20h

Théâtre de l'Arlequin
Morsang sur Orge(91)

Vendredi 10 mars à 20h
Conservatoire du 13ème
Paris (75)

www.difekako.fr/

 

 

On t'appelle Vénus loupe Photo Christine Coquilleau Naït Sidnas

Chantal Loïal, danseuse chorégraphe, nous offre un très beau solo, puissant et voluptueux dans ce spectacle "On t'appelle Vénus". 

Elle s'inspire de l'histoire de la vénus hottentote, une histoire qui résume les abus et les tragédies du colonialisme, pour provoquer nos regards et nous interpeller sur la dévalorisation du corps de la femme noire.

La vénus hottentote est cette femme sud-africaine aux formes hors du commun, exposée comme phénomène de foire de 1810 à 1815, malmenée toute sa vie et au-delà par la science qui s'est emparée de son corps.

Chantal Loïal la fait revivre à travers une danse étrange et sensuelle, elle exprime les émotions, les douleurs, les révoltes et les espoirs que suscite le récit de la vie de cette femme, pour faire changer un regard qui existe toujours aujourd'hui, pour ouvrir la capacité à accepter l'autre.

À travers l'histoire de cette femme noire mais aussi d'un peuple, c'est un hommage émouvant que Chantal Loïal a le talent de rendre poignant, une danse à la mémoire de la Vénus, un spectacle précieux et éblouissant.

Maryline Bart

 

On t'appelle Vénus

Interprète et chorégraphe Chantal Loïal

Chorégraphie Philippe Lafeuille
Textes marc Verhaverbeke
Collaboration artistique Paco Dècina
Costumes Agnès Dat, Nicole Crampon
Création lumière et technique Stéphane Bottard

 

Mis en ligne le 28 février 2017