SUITE À LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU 31 OCTOBRE 2020

 

Les théâtres indépendants rassemblés dans le collectif indépendance
ont dû baisser le rideau

 

Fédération des Théâtre Indépendants d'Avignon loupe 

 

Dans une période où l'on tente d'éteindre les incendies du Covid
dans une période où l'on doute de tout
dans une période où on pense que tout est foutu
les théâtres indépendants d'Avignon ont prouvé que tout était possible.

En très peu de temps ils ont créé la FTIA et fédéré la majorité des théâtres d'Avignon puis ils ont créé Indépendance(s), un festival de théâtre en automne alors que personne n'y croyait et ne misait rien dessus.

Ils ont montré par leur action qu'ils avaient pu fédérer au sein de la FTIA de nombreuses salles et proposer un festival cohérent non pas en Off de la semaine d'art proposée par Olivier Py mais en complémentarité.

Indépendance(s) a permis de faire qu'ensemble pour ce mois d'octobre on fasse d'Avignon une ville de résistance sous la bannière : Avignon entre en festivals

Mais suite aux décisions gouvernementales ils ont dû arrêter toutes les représentations d'une manifestation qui devait se dérouler jusqu'au 1er novembre et dont le résultat était évident.
Le collectif ne compte pas en rester là il envisage déjà une deuxième édition d'Indépendances au printemps 2021.

« La culture n'est pas morte » a annoncé Harold David, coordonnateur de la fédération et porte-parole des 35 salles privées qui ont accueilli les spectacles de la semaine passée.

Harold David a souligné que les théâtres étaient capables de travailler ensemble et de servir l’intérêt général.

Indépendances a permis aux artistes de retrouver leur métier, de croire en l'avenir, d'espérer.

À présent les lieux peuvent envisager l'avenir plus sereinement.

On a donc la majorité des théâtres d'Avignon en selle pour préparer l'édition suivante, pour donner un sens à leur action. Soyons sûrs que la FTIA va générer encore de belles actions qui vont donner un élan au théâtre en Avignon

Jean Michel Gautier

         

 

Mis en ligne le 31 octobre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES