CONFÉRENCE DE PRESSE AVIGNON 2021

 

loupe 

Aujourd’hui la Ftia organisait une conférence de presse pour donner l’état de la situation des théâtres d’Avignon.

Si la fédération multiplie les réunions et cherche les moyens de venir en aide aux théâtres et comédiens d’Avignon on peut se poser la question des autres théâtres comme ceux adhérents à Afc, à l’action que mène quasiment en solitaire Laurent Rochut et aux théâtres réunis sous le label les Scènes d’Avignon, comme s’il n’y avait que cinq théâtres permanents à Avignon soit dit en passant.

Car eux, subventionnés, ne semblent pas concernés par cette situation.

S’il y a une situation dramatique face à l’inconnue qu’est la tenue du festival, on voit poindre des propositions pour le moins incongrues comme l’éclatement du festival en France en différents lieux, là on ne comprend pas car c’est nier la localisation d’un festival et son histoire, c’est croire qu’on peut faire n’importe quoi.

On voit par contre que les Scènes d’Avignon et Afc ont d’autres chats a fouetter.

La Ftia multiplie les rendez-vous et les actions dans une course effrénée, dans une quête quasi impossible pour savoir si le festival va avoir lieu cet été dans des conditions respectables.

Mais il y a urgence, il faut savoir rapidement pour prévoir, faire le programme, organiser les lieux... on va bientôt atteindre la limite au-delà de laquelle plus rien ne sera possible.

La réunion a été un beau succès, près de 150 connectés, une vingtaine sur place dans le théâtre, mais on est restés sur notre faim, on ne sait rien est la seule chose que l’on sache.

Jean Michel Gautier

         

 

Mis en ligne le 18 février 2021


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES