PARC ZOOLOGIQUE DE PARIS

12 avril 2014 : Ouverture du Parc Zoologique de Paris
croisement de l’avenue Daumesnil et de la route de la Ceinture du Lac Paris 12e (entrée unique)

Merci de cliquer sur J'aime

Girafes Plaine Caméléon Lion Singes Zèbres
Photos Claude Bourbon (cliquez sur l'image pour agrandir)

Après six ans de travaux, le zoo de Vincennes ouvrira ses portes au public ce samedi 12 avril.

Nous avons eu la chance de le découvrir en avant première.

Ce qui frappe dès l'abord, c'est l'impression d'espace : de larges allées serpentent à travers le parc dans une succession de paysages mis en scène dans un mélange de nature et d'illusion très réussi.

Nous sommes bien dans un zoo du XXIème siècle, rien à voir avec ceux du XXème siècle et encore moins du XIXème.

Plus d'animaux en cage, tristement enfermés derrière des grilles mais en liberté dans des environnements parfaitement reconstitués où tout est conçu pour leur bien être et leur éviter tout stress.

Les 1000 animaux de 180 espèces différentes cohabitent comme dans la nature, dans des enclos spacieux élaborés de façon spécifique reproduisant le plus possible l'habitat naturel : ponton de pêche pour les jaguars, rochers chauffants pour le lion, bambous pour les lémuriens, cordes et troncs d'arbres pour les babouins qui s'ébattent joyeusement au pied du célèbre grand rocher.

Le visiteur part pour un voyage au cœur de la nature et de la biodiversité par les 4,2km de chemins qui constituent le parcours découverte emmenant le promeneur dans cinq zones distinctes : Patagonie (otaries, manchots, puma), Sahel/Soudan (girafes, rhinocéros, autruche, babouin de Guinée), Europe (loup, lynx, rapaces), Guyane (caïman, lamantin, ara, anaconda) et Madagascar (lémuriens, fossa, tortue).

Au cœur du parc, la spectaculaire grande serre, véritable exploit technique, où ont été implantés plus de 3800 végétaux tropicaux, accueille reptiles et insectes divers.

Il n'est pas ici question de parc d'attraction, tout est conçu dans un esprit écologique, scientifique et pédagogique. Panneaux, kiosques d'exploration, salles pédagogiques équipées de tableaux interactifs complètent le dispositif, c'est un vrai livre vivant, un bel outil de diffusion. Le visiteur doit se mettre en position d'observateur, attendre, comme dans la nature car ici pas d'exhibitions, les animaux peuvent ne pas se montrer, leur habitat leur permet une entière liberté.

Le lieu comprend aussi deux restaurants, une boutique, une aire de pique-nique, des espaces de repos avec des bancs disséminés tout au long des chemins, une zone de jeux ainsi, qu'un service de location de poussettes et un prêt de fauteuils roulants.

Travail exemplaire souligne le directeur du lieu, car outre la beauté du lieu, l'équipe peut s'enorgueillir d'avoir respecté et les délais et le budget. (170 Millions d'euros dont 30 millions de subvention de l'État).

Tous les animaux n'étaient pas encore arrivés, certains pas encore visibles car en phase d'acclimatation, d'autres se cachent, il faudra sans doute encore quelque temps pour pouvoir profiter à plein du parc qui pour l'instant paraît un peu vide dans cette phase de démarrage.

 Nicole Bourbon