TEATRO A CORTE 2017 –  TURIN (Italie)

 

L’édition 2017, Teatro a Corte propose 3 temps forts, avec la mission artistique d’inviter les artistes du spectacle vivant européen à se mettre en jeu face au patrimoine architectural et aux paysages des demeures royales piémontaises.

 

du 27 juin au 2 Juillet au Théâtre de l’Astra à Turin, dans les châteaux de la Venaria Reale, de Stupinigi et d’Aglié avec une création in situ de Jérome Thomas, la dernière création d’Ambra Senatore, et les compagnies : Transexpress, Parata, Libertivore, Dyptik, Quidams,

 

Les 7 et 8 octobre à la Venaria Reale.

 

Les 16/17 décembre à l’OGR à Turin, avec la fête de la Danse, orchestrée par Blanca Li.

 

Pourquoi trois étapes cette année pour l’édition 2017 du festival Teatro a Corte ?

Pourquoi une première semaine du 28 juin au 2 juillet, une autre en octobre et la clôture en décembre ?

Cette année, c’est le dixième anniversaire du festival et nous avons donc décidé de célébrer cette date de façon originale : en été, comme à son habitude, pour offrir aux touristes, à nos spectateurs et aux professionnels, un programme avec des formes innovantes, avec des rendez-vous en plein air, devant les châteaux du Piémont. Mais pas seulement en été !

Il y a dix ans, le 7 octobre 2007, Teatro a Corte offrait au public des événements spectaculaires et des créations in situ à l’occasion de l’inauguration du château de Venaria Reale, après un chantier de restauration qui a duré 15 ans ; les orientations du festival ont été alors d’axer une confrontation entre la créativité des artistes du spectacle vivant européen et les architectures et les paysages du patrimoine baroque piémontais.

Nous sommes restés fidèles à cette devise durant ces dix années du festival. Nous serons donc début octobre à la Venaria Reale pour fêter cet anniversaire et proposer un “best of” de l’histoire du festival.

 

De plus, Teatro a Corte a été appelé à imaginer un grand projet pour un immense espace qui sera inauguré à Turin à la fin de l’année: les Officine Grandi Riparazioni (OGR), les usines d’assistance technique de la Société des chemins de fer, transformé aujourd’hui en centre culturel, suite à des travaux effectués grâce à la fondation bancaire CRT.

 

Pour cette occasion, nous avons demandé à Blanca Li, artiste qui a été invitée plusieurs fois au festival, de créer une autre Fête de la Danse (suite à l’édition présentée au Grand Palais de Paris en septembre 2011) : un événement populaire, avec des installations multimédias et des performances.

 

Ce sera, sans aucun doute, une invitation à danser et à célébrer la DANSE sous toutes ses formes.

 

Un festival qui se déroulera en trois étapes, qui proposera des choix artistiques aux spectateurs de la saison d’hiver, pour gagner de nouveaux publics et pérenniser la durée de sa programmation.

 

Beppe Navello – directeur du Festival Teatro a Corte