UN MONDE MERVEILLEUX

Théâtre du Splendid
48 rue du Faubourg Saint-Martin 
75010 – Paris 
01 42 08 21 93

Jusqu’au 24 Mai 2017
Mardi et mercredi 20h00

 

Un monde merveilleux loupe 

C’est dans le vestiaire d’un parc d’attractions fortement inspiré par son indétrônable modèle américain que nous faisons connaissance des quatre acteurs de la toute nouvelle attraction qui devrait faire fureur : Le monde merveilleux de Peter Pan.

Mais voilà on comprend très vite que l’on va fréquenter quatre bras cassés dans un style très éloigné et approximatif des personnages du pays imaginaire. Lili est plus lionne que tigresse avec son franc parler et aussi sensuelle qu’une Josiane Balasko une nuit d’ivresse, suivie de la fée clochette qui n’est autre que son mari, ancien garagiste très fier de battre des ailes et de porter le tutu. Peter Pan lui est un ex-animateur vedette télé qui fait une reconversion difficile, boudiné dans son costume et ses collants verts comme un Robin des bois de la grande époque tandis que la force du mal sous les traits du capitaine Crochet est un comédien raté qui a de grandes difficultés à s’exprimer sans accrocher à peu près tous les mots. Le ton est donné dans ce monde de rêve et de féérie et le manager à la sauce hamburger rappelle à cette bande de branquignoles, le règlement interne strict, en braillant à la façon d’un sergent-chef made in USA.

La première demi-heure particulièrement drôle est la répétition de ce show qui bien sûr ne se passe pas tout à fait comme on pouvait l’espérer mais l’arrivée d’un client envahissant va entraîner la troupe vers une histoire différente et totalement délirante qui enlève quelque part le côté parodique de ces personnages attachants et hilarants.

Une mise en scène vigoureuse, des gags et des rebondissements à foison et six comédiens presque parfaits avec en particulier une superbe prestation désopilante de Christophe Guybet en capitaine Crochet font de cette comédie un joyeux moment de théâtre.

C’était ce soir la première avec ses prises de marques bien normales mais je pense que pour la suite en resserrant un peu l’ensemble et en particulier les changements de décors, la pièce y gagnerait largement en rythme et éviterait à l’histoire de s’essouffler un peu.

Patrick Rouet

 

Un monde merveilleux

Auteurs : Didier Caron et Éric Laborie.
Mise en scène : Éric Laugérias.

Avec : Simon Charasson, Vanessa Fery, Christophe Guybet, Jordan Mons, Vincent Varinier, Mathieu Wilhelm.

 

Mis en ligne le 16 mars 2017