CLOSE

Le Phénix
Un endroit tenu secret
75011 Paris

Du mardi au samedi à 19h30 et 21h30
Dimanche 16h30 et 18h30

 

Close loupePhoto ALESSANDRO CLEMENZA 

Voici un véritable événement, annoncé par une bande annonce soignée (mais pas tout à fait représentative de la réalité, surprise oblige) : la première création de théâtre immersif en France. Il n’y a ni scène ni coulisses, mais un espace dans lequel les spectateurs, un masque sur les yeux, se mêlent aux comédiens. En d’autres termes, vous avez le loisir d’évoluer librement au sein des décors et parmi les personnages, un verre à la main, choisissant vous-même ce que vous souhaitez suivre et, éventuellement, si vous voulez participer. À dire vrai, la participation se limite à assez peu de choses : vous échangez avec les comédiens mais l’essentiel de la trame reste écrite d’avance. La grande réussite de cette ambitieuse production, c’est l’ambiance « Grande guerre » qui est recréée dans un lieu très élégant, grâce à des décors variés et raffinés comme les costumes et les maquillages des comédiens qui se prêtent au jeu avec bonne grâce. C’est en effet la dimension de « jeu » qui prend le dessus dans ce spectacle ludique où les spectateurs s’amusent en prenant plaisir à déambuler dans une atmosphère galante riche de multiples détails, entre le cabaret, l’appartement privé et l’ancienne maison « close », qui donne son nom à la pièce. Mais « close », c’est aussi close au sens anglais du terme, celui de la proximité que nous entretenons avec les comédiens.

Un concept novateur, qui répond à une forte demande du public et qui connaît ici une réalisation précise et sophistiquée : il ne fait guère de doute que ce spectacle est promis à un joli succès, qui en appellera d’autres.

Frédéric Manzini

 

Close

D’Alexis Pivot

Avec : Anaïs Pinay, Emma Scherer, Eva Freitas, Anthony Fernandes, Alexis Pivot, Nathanaël Bez, Rosy Pollastro, Guillaume Tagnati, Karim Dinah-Camara, Clara Brajtman, Diane Renier, Roman  Carrère, Bérangère Pivot, Clement Bourdeleau, Ariane Raynaud, Paminade Hauteclocque

 

Mis en ligne le 13 avril 2019