pi
Accueil

SPECTACLES MUSICAUX

Manhattan Sisters

Les Nuits blanches de l’Ange bleu

 

Pas de doute, elles sont soeurs pour de vrai, mais en fait pas de Manhattan… c’est un Transfer(t) !

Tout commence dans un restaurant où les belles pin-ups travaillent comme serveuses (à la “2 Broke Girls”– pour ceux qui connaissent – sauf qu’ici l’action a lieu dans les années 40/50). Elles sont originaires du Massachussetts et rêvent de devenir des stars.

 

Théâtre du Nord-Ouest

Manhattan Sisters

Manhattan Sisters

 

Pas de doute, elles sont soeurs pour de vrai, mais en fait pas de Manhattan… c’est un Transfer(t) !

Tout commence dans un restaurant où les belles pin-ups travaillent comme serveuses (à la “2 Broke Girls”– pour ceux qui connaissent – sauf qu’ici l’action a lieu dans les années 40/50). Elles sont originaires du Massachussetts et rêvent de devenir des stars.

 

Théâtre Trévise

Chat noir !

Chat noir !

 

Chat Noir ! nous transporte dans l’univers musical et poétique du célèbre cabaret montmartrois éponyme. Rodolphe, le propriétaire des lieux engage des artistes, musiciens, poètes, pour des numéros excentriques, émouvants et parfois grivois. Le spectacle offre une belle compilation de textes de Jean Richepin, Aristide Bruant, Alphonse Allais, Rodolphe Salis, entre autres.

 

Théâtre 13 – Jardin

Dr Mabuse

Dr Mabuse

 

Il s’agit d’un ciné-concert, disons un mot de la musique : deux guitaristes sont en scène, avec un orchestrateur-compositeur qui officie en direct. La musique est stridente, cadencée, un peu électro-funk.

 

Cirque Électrique

Saturday Night Fever

Saturday Night Fever

 

Combien de spectacles réussissent l’exploit de procurer plus de deux heures de bonheur à l’état pur ? Honnêtement très peu ! Enfin çà, c’était avant ! Avant que les producteurs Jean-Yves Robin, Gilbert Coullier et Two C Prod aient la très bonne idée de s’associer pour créer à Paris un spectacle musical époustouflant « Saturday Night Fever » en hommage aux 40 ans du film culte.

 

Palais des Sports

Piaf Ombres et lumière

Piaf Ombres et lumière

 

En fait il n’y a pas d’ombres, juste pleins feux sur l’inoubliable Piaf, alias Édith Giovanna Gassion, dont le tumultueux déroulé de vie, depuis son enfance difficile dans la pauvreté, nous est raconté sous forme de petites anecdotes et chansons : découverte de la chanteuse de rue par Louis Leplée, les débuts au cabaret Le Gerny’s, le lancement de sa carrière grâce à son pygmalion Raymond Asso, l’Olympia, le succès international...

 

Théâtre de Dix Heures

Priscilla folle du désert

Priscilla folle du désert

 

Voici pour la première fois en France ce spectacle haut en couleurs et en sons qui nous raconte l’histoire de Dick, Drag Queen, qui traverse l’Australie avec deux amis, pour rejoindre son ex femme et découvrir enfin son fils.

Et quel spectacle ! Une débauche de lumières, de costumes (500 nous dit-on), de perruques, de décors, et des tubes disco inoubliables qui s’enchaînent dans un rythme d’enfer sur des chorégraphies endiablées.

 

Casino de Paris

Les Misérables en Concert

Les Misérables en Concert

 

Le musical Les Misérables a été monté pour la première fois en 1981 au Palais des Sports à Paris par Robert Hossein et rencontre depuis un énorme succès à l’échelle mondiale, notamment à Londres où il est à l’affiche depuis 30 ans.

 

Palais des Congrès

Les Banquettes arrières

Les Banquettes arrières

 

Que faire si vous ne correspondez pas exactement aux canons de la beauté tels que revendiqués dans les magazines ? Suivre l’exemple des Banquettes Arrières, ces trois filles qui ressemblent plus à tout une chacune qu’aux images sur papier glacé.

 

La Scène du Canal

#Années folles

#Années folles

 

#Années Folles propose un retour pédagogico-musical sur cette période d’effervescence culturelle. Anne Cadilhac est madame Trotte, vieille universitaire qui livre un cours sous forme d’abécédaire pour passer en revue les années 1920. Juliette Pradel est son assistante muette, Gertrude, qui distribue des pastilles Vichy aux spectateurs bons élèves.

 

Théâtre Clavel

Hommage à Henri Salvador

Hommage à Henri Salvador

 

Le Réservoir est archi plein, débordant d’émotion et d’énergie. Henri Salvador, qui aurait été centenaire cette année, nous a quittés il y a neuf ans, jour pour jour. La chanteuse Lydia Martinico, son ancienne claviériste et auteure, lui rend un touchant hommage en réunissant les musiciens avec lesquels il a enregistré “Chambre avec vue”.

 

Le Réservoir

Cinq de Cœur : le Concert sans retour

Cinq de Cœur : le Concert sans retour

 

Cinq coups de cœur pour cet époustouflant quintette formé pourtant à l'école rigoureuse du classique. Un surprenant groupe vocal a cappella qui prête leurs voix de sopranos, contralto, ténor et baryton au service d'un humour plus proche des frères Jacques que de celui d’une ennuyeuse diva d’opéra.

 

Bouffes Parisiens

Éloge de l’imperfection

Éloge de l’imperfection

 

Luc Boltanski (né en 1940) est un sociologue. Il y a, selon lui, plusieurs moyens d’être « grand ». C’est en s’inspirant de l’une de ses interventions (dans un film documentaire) que Jacynthe Lamon a conçu et écrit ce spectacle.

 

Auguste Théâtre

Judy, Barbra et moi

Judy, Barbra et moi

 

Judy, Barbra et moi, ce n’est ni un récital, ni un énième one woman show sur les problèmes des filles, ceux des trentenaires ou encore ceux des filles trentenaires.

Dans la cave de l’Essaïon, Laetitia Ayrès nous explique avec beaucoup d’humour et d’autodérision le décalage qu’il existe entre un rêve – devenir « rich, famous and powerful » à Broadway – et la réalité.

 

L’Essaïon

Blønd And Blōnd And Blǒnd

Blønd And Blōnd And Blǒnd

 

Autant vous prévenir : si vous allez voir ce spectacle, le syndrome de Stockholm vous guette. En effet vous risquez fort d’être définitivement attachés à ces trois hurluberlus, sorte d’extra terrestres qui vont vous captiver pendant plus d’une heure.

 

L’Européen

Pictures Of America

Pictures Of America

 

Ce sont les toiles d’Edward Hopper, ces représentations d’une Amérique différente du clinquant qu’elle revendique toujours, qui ont inspiré Nathalie Dessay et l’ont poussée, avec les complicités de Claire Gibault et de Graciane Finzi, à créer ce spectacle.

 

Théâtre du Châtelet

Les Chevaliers de la Table Ronde

Les Chevaliers de la Table Ronde

 

Opéra Bouffe, où on ne mange pas. Voilà le sous-titre. Et l’on est directement projeté dans l’esprit du spectacle. Jeux de mots, jeux de mains, jeux de vilains. La faute à l’inventeur de ce truculent condensé de folie frénétique sans borne et sans mesure. Son nom, Hervé, peu de gens le connaissent. Et pourtant, à l’égal d’Offenbach et certainement avant lui, il a été le créateur de l’Opérette.

 

Théâtre de l’Athénée

Molly S.

Molly S.

 

Molly, la quarantaine, est malvoyante depuis qu’elle était bébé, mais, soutenue par une famille aimante, finalement heureuse. Mariée depuis peu, son époux l’encourage à se faire opérer par un professeur de grand renom, afin qu’elle puisse enfin retrouver la vue. Malgré la réussite de l’opération, Molly a du mal à intégrer et accepter la vision communément réelle des choses qui l’entourent.

 

Théâtre Trévise

En tournée

En tournée

 

Le spectacle met en scène trois jeunes femmes artistes. Elles commencent avec une interprétation style les Andrews Sisters souvent repris depuis notamment actuellement par les Dolly Frenchies.

Mais très vite, une vraie histoire se fait jour, celle de trois chanteuses qui laissant leur producteur vont-elles-même organiser leur tournée.

 

Comédie Nation

Triwap

Triwap

 

Les Triwap pourraient être les enfants du Quatuor ou les neveux de Chansons plus bifluorées. Ils composent comme eux des chansons décalées et ils mettent avec talent leur humour délirant dans les textes qu’ils écrivent. Ils ont pris comme leurs ainés le bon chemin de la chanson humoristique.

 

Théâtre Trévise

Chanson Plus Bifluorée – Cuvée spéciale...

Chanson Plus Bifluorée – Cuvée spéciale...

 

Dans les groupes dédiés à l’humour musical, incontestablement ceux-ci sont parmi les meilleurs. Il faut dire que ces trois là connaissent la musique depuis les quelques vingt cinq années qu’ils traînent leurs bottes aux quatre coins de France et de Navarre.

 

Théâtre La Bruyère

Mademoiselle : Le spectacle musical

Mademoiselle : Le spectacle musical

 

Le rideau s’ouvre sur les adieux de la célèbre meneuse de revue parisienne Mademoiselle, et nous voici conviés à la suivre dans l’intimité de sa loge. Elle nous livre son histoire, celle d’une petite fille qui avance  coûte que coûte sur un chemin semé d’embûches, avec persévérance mais aussi tendresse et légèreté,  pour aller jusqu’au bout de ses rêves.

 

Théâtre du Marais

Les Sourds doués

Les Sourds doués – Sur un malentendu

 

Ce qui séduit indubitablement, outre leur virtuosité dans leurs instruments respectifs et leur complicité évidente, c’est le côté poétique de certaines scènes et les effets de magie tout à fait réussis. On aimerait plus de scènes dans cet esprit qui pour le coup les distingue davantage des autres.

 

Auguste Théâtre

Jean Racine, chants de la passion

Jean Racine, chants de la passion

 

Un peu formel, comme spectacle, presque janséniste. Le metteur en scène et comédien éclaire ainsi sa démarche : Lire à voix haute, presque chanter (…) changements rythmiques, consonnes finales prononcées… « r » roulé et bien d’autres règles d’usage à l’époque, nous fait vivre une expérience nouvelle et surprenante.

 

Épée de Bois

L’histoire enchantée eu petit Juif à roulettes

L’Histoire enchantée eu petit Juif à roulettes

 

« En plus d’être juif et handicapé, j’étais fauché, myope et bègue… alors, si je suis devenu parolier pour des grands noms de la chanson comme Frédéric François, Zaz ou Louis Bertignac entre autres, auteur-compositeur, chroniqueur musical sur France 2 et Télé Melody, ainsi que comédien à succès, c’est que je le vaux bien ! »

 

Grand Point Virgule

Montand, Édith, Marilyn et Simone

Montand, Édith, Marilyn et Simone

 

C‘est : Montand, sa vie, son œuvre. Autant dire que tout est fait avec justesse et originalité. Hélène Arden, par ailleurs auteure du texte, a l‘art de glisser sans appuyer et de nous faire redécouvrir ce que nous connaissions déjà tous un peu : la rupture avec Piaf, la rencontre avec Simone Signoret, l‘engagement politique de Montand, ses erreurs, son enthousiasme et surtout son professionnalisme à tout crin.

 

Théâtre Trévise – Péniche le Nez Rouge

Piano Rigoletto

Piano Rigoletto

 

Alain Bernard vient nous faire la leçon de musique…
Armé de son piano droit et de son Casio, il passe en revue les différentes époques en partant de la préhistoire jusqu'à nos jours en passant par le moyen-âge ou les périodes romantiques et classiques.

 

Alhambra Music Club

Flon Flon

Flon Flon

 

Revoilà donc Pierre Lericq tel qu’en lui-même, avec sa voix de bateleur, son énergie, sa guitare, ses calembours désopilants dont il se moque lui-même, agitant la main avec l’air de dire « bon, celui-là n’est pas très bon ». À ses côtés l’incroyable Manon Andersen, boule d’énergie et de rythme, et qui sait si bien  émouvoir lorsque soudain, sa voix déraille et nous livre dans un souffle des mots tout simples mais d’où sourd une incroyable et bouleversante poésie.

 

La Gaîté Montparnasse

La Grande soirée de la Francovision

La Grande soirée de la Francovision

 

Avec l’esprit décalé et le talent qu’on lui connaît, Oldelaf rend loufoque tout ce qu’il touche. Les sketches sont certes inégaux (les interventions d’Arnaud Joyet et de Giedré sont les plus réussies) et tout n’est – volontairement – pas du meilleur goût.  

 

Folies Bergère

Petits Bonheurs à Deux

Petits Bonheurs à Deux

 

Le bonheur c’est simple comme une jolie petite salle aux murs de pierre, nichée au milieu d’un escalier de la butte Montmartre. Le bonheur c’est simple comme deux artistes talentueux qui unissent leurs voix sur les textes de l’une accompagnés des musiques de l’autre

Car le bonheur c’est simple comme les mots, lorsqu’ils sont si bien choisis...

 

Petit Théâtre du Bonheur

Brassens en fête

Brassens en fête

 

« Le temps ne fait rien à l’affaire » en jazz, riche idée. Et Nelson Monfort arrive, en meneur de jeu. Pourquoi pas ? Il a écrit sur Ferrat et Trenet et fait preuve d’une bonne connaissance du sujet. Il est à l’initiative du spectacle, avec le saxophoniste Fred Karato.

 

L’Apollo Théâtre

Le Rouge et le Noir Opéra rock

Le Rouge et le Noir Opéra rock

 

Avis partagés pour ce spectacle qui ravit les inconditionnels de The Voice et des grands messes télévisuelles et afflige les amoureux de Stendhal. Certes il n’est pas facile de réduire 650 pages à deux heures de spectacle. Mais là il ne reste vraiment rien de l’œuvre du grand écrivain, seule l’histoire d’amour est évoquée mais en raccourci et sans aucune passion, faisant du roman foisonnant un ersatz d’un vide abyssal.

 

Le Palace

Urbex Romance

Urbex Romance

 

Projection : Une ville. Des lumières. C’est beau une ville la nuit. Dans cet univers, deux êtres, l’un vit sur les toits, l’autre dans les Catacombes. C’est leur histoire qui nous est ici contée. Saluons d’abord l’inventivité et le talent des artistes qui parviennent à créer un monde étrange et onirique avec trois bouts de ficelle, en l’occurrence deux lampes et quelques morceaux de tôle...

 

Théâtre de l’Essaïon

Les demi-frères enchantent Nougaro

Duo sur Nougaro

 

Sur le fil conducteur d'une ballade poético-sportive, ils nous entraînent dans leur univers d'un savant irrespect respectueux pour une rude promenade montagnarde où s'affrontent torrents de mots et cascades de notes.

 

Théâtre de l’Archipel

Barber Shop Quartet : Opus 3

Barber Shop Quartet : Opus 3

 

Au début du XXème siècle en Amérique les clients qui attendaient de se faire raser dans les barber shops chantaient a capella et à 4 voix.

Le Barber Shop Quartet reprend l’usage mais à la sauce française, respectant à la lettre l’idée des mélodies et des harmonies, avec pour instrument une seule guitare, les autres accompagnements étant réalisés par leurs voix. À ce jeu ils se montrent excellents, notamment Xavier Vilsek, étonnant et talentueux bruiteur.

 

Théâtre de l’Archipel

Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand

Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand

 

Ils ont su intelligemment éviter l’écueil d’une biographie linéaire. Monté astucieusement autour de flash back, avec trois fois rien sur scène, une table, un banc, une simple ampoule et une série d’abat-jours qui suffisent à situer les différents lieux, le spectacle nous emmène à un rythme d’enfer du village d’Italie qui vit naître le petit Ivo jusqu’à Paris en passant par Marseille bien sûr, apparemment cher à leur cœur, et l’Amérique.

 

Théâtre de la Gaîté

Les Divalala – Femme Femme Femme

Les Divalala – Femme Femme Femmel

 

Avec ce nouveau spectacle, elles mettent la barre encore plus haut. Convoquant pour l’occasion strass, paillettes, robes moulantes à la jupe fendue et hauts talons, c’est en véritables vamps qu’elles nous accueillent pour une heure trente de folie, d’humour et d’émotions.

 

Théâtre Trévise

Timéo

Timéo

 

Timéo, en fauteuil roulant depuis sa naissance, est un adolescent joyeux et enjoué, passionné de cirque et surtout fan d’une certaine Melody Swann, star du chapiteau Diabolo. Un beau jour il décide de rater l’école pour aller la rencontrer. Il s’aperçoit alors que finalement, la vie des circassiens n’est pas toujours aussi amusante qu’il l’avait imaginée. Comme son idole a mystérieusement disparu, il rejoint une drôle de troupe pour tenter de la retrouver.

 

Casino de Paris

Oliver Twist – Le musical

Oliver Twist – Le musical

 

Sur des musiques et un style d’ensemble très anglo-saxons, on suit les péripéties du jeune Oliver, interprété par un tout jeune artiste de seize ans, Nicolas Motet dont il faudra suivre la carrière prometteuse ; tous se donnent à fond, nous laissant souvent scotchés et admiratifs.

 

Salle Gaveau

Jersey Boys

Jersey Boys

 

En 2014 sort le film de Clint Eastwood The Jersey Boys inspiré d’un musical de Broadway. Revoici sur scène l’histoire du groupe The Four Seasons  aux nombreux succès des années 60, en version italienne reprise par le Teatro nuovo de Milan. Les textes sont dits en italien surtitré et les chansons interprétées en anglais.

 

Folies Bergère

Montand, Edith, Marilyn et Simone

 

Hélène Arden, actrice principale dans cette pièce, nous fait revenir, très habilement, à l'époque de la jeunesse d'Yves Montand. À ses débuts de carrière pour ensuite poursuivre l'histoire de sa vie avec maestria. Sa vie d'acteur qui commence grâce à sa rencontre avec Edith Piaf – une rencontre hors du commun.

 

Théâtre Trévise

Novecento

Novecento

 

Trois forces s’additionnent dans ce spectacle : le texte d’Alessandro Baricco, un orchestre jazz live et la très grande maitrise technique narrative et le charme du comédien André Dussollier.

 

Théâtre du Rond-Point

Nuits de Montmartre

Nuits de Montmartre

 

Quand on pense aux soirées russes, ce sont immédiatement des musiques, des chants et un esprit de fête très spécial qui vient à la pensée. Un déferlement de sentiments qui se situent à mi-distance entre chaleur tonitruante, nostalgie poignante, rires et une énergie si débridée par les voix, les danses et l’alcool qu’elle peut devenir folie des sens ou folie meurtrière.

 

Ciné XIII Théâtre

Naturellement Belle

Naturellement Belle

 

L’apparence physique, les critères de mesure impitoyables de l’esthétique, de la plastique des femmes et des hommes, les diktats, le must de la perfection, sont les sujets de débat et prédilection de cette comédie musicale acidulée et pétillante.

 

Studio Hébertot

Rue de la Belle Écume

Rue de la Belle Écume

 

Voilà un hommage à la chanson française parmi les plus originaux que j’ai vus. Pas question ici d’interpréter nos grands classiques en imitant plus ou moins bien leurs créateurs. Non, l’idée surprenante est de faire vivre les personnages qui vont, soit dialoguer, soit donner une sorte de droit de réponse, soit raconter leur vie après.

 

Théâtre Trévise

Les Franglaises – Le Viens-retour

Les Franglaises – Le Viens-retour

 

Chacun des douze compères (quatre filles huit garçons) tient d’un bout à l’autre son personnage dans un récital comique devenu désormais un véritable show époustouflant d’inventivité et de technique qui laisse le public enthousiaste, debout dans une immense standing ovation amplement méritée.

 

Bobino

Les Jeux de l’amour et d’Offenbach

Les Jeux de l’amour et d’Offenbach

 

Certes, le thème des deux chanteurs qui se retrouvent des années après une rupture a été maintes fois exploité. La bonne idée d’Yves Coudray c’est de raconter cette histoire en la truffant d’extraits d’œuvres d’Offenbach, en mêlant morceaux connus à d’autres qui le sont beaucoup moins mais dans lesquels on reconnaît indubitablement la patte de Maître Jacques.

 

Poche Montparnasse

Cousins comme cochons

Cousins comme cochons

 

C’est un spectacle réjouissant qu’a concocté le doué Nicolas Lumbreras, une parodie bien troussée à la fois de vaudeville et de comédie musicale menée tambour battant par une bande de joyeux drilles complètement barrés mais bourrés de talent.

 

Le Splendid

La Cerisaie, variations chantées

La Cerisaie, variations chantées

 

Théâtre 14

Amour Amor

Amour Amor

 

Isabelle Georges a encore frappé.

On l’avait aimée dans Padam, Padam, Une étoile et moi, Broadway en chanté et Chante, et c’est avec le même plaisir qu’on la retrouve dans ce nouvel opus, accompagnée de ses fidèles musiciens Frederik Steenbrink, Edouardo Pennes et Adrien Sanchez.

 

Théâtre La Bruyère

Un songe d’une nuit d’été

Un songe d’une nuit d’été

 

Quel enchantement que ce spectacle musical !

Une adaptation qui resserre l'intrigue autour des personnages principaux : Titania et Obéron, la reine et le roi des fées qui règnent sur la forêt enchantée dans laquelle se perdent, le temps d'une nuit, quatre jeunes gens, Demetrius, Helena, Lysandre et Hermia, dans une sorte de ballet-poursuite amoureux plein de péripéties.

 

Théâtre 14

La Poupée sanglante

La Poupée sanglante

 

Gaston Leroux, le maître du roman mêlant amour, science fiction et suspense, des romans foisonnants de lieux et de personnages. Comment diable les auteurs Didier Bailly et Éric Chantelauze avaient-ils réussi à transposer ce monument en comédie musicale sur la petite scène de la Huchette, avec seulement trois comédiens et un pianiste ?
Disons-le tout de suite, le résultat a été au delà même de nos espérances.

 

Théâtre de la Huchette

Fausse moustache, la comédie musicale

Fausse moustache, la comédie musicale

 

L’intrigue est croustillante, le texte est succulent, la musique entrainante, la mise en scène millimétrée, chaque détail est travaillé : une irrésistible et délirante bouffée d’oxygène, un pur bonheur, le public rit du début à la fin.

 

Théâtre Trévise

Wonder.land

Wonder.land

 

Qu’est devenue Alice en 2016 ? C’est toujours la jeune fille blonde à la robe bleue, qui, entourée d’étranges amis, se promène au Pays des Merveilles en poursuivant, un lapin blanc, sans trop savoir pourquoi. La différence, c’est que ce pays est virtuel, qu’Alice est un avatar et qu’on repousse les limites du farfelu avec parmi les personnages un dodo hyper musclé ou une fille surnommée tête de pizza coincée dans une poubelle, entre autres...

 

Théâtre du Châtelet

Kuartet : La répèt

Kuartet : La répèt

 

Les Gibson Brothers, ça vous rappelle peut-être quelque chose ? Et si on vous dit « Cuba, Que sera mi vida, Ooh What A Life »? Ah la mémoire vous revient ! Eh bien, Kuartet, ce sont les trois « Brothers », Cris, Alex et Jacky Arconte plus un violoncelliste François Perchal et une chanteuse Marie Charlotte Laborne.

 

Sentier des Halles

Cabaret Picasso, Le Bateau-Lavoir

Cabaret Picasso, Le Bateau-Lavoir

 

Cabaret Picasso évoque le Montmartre du tout début du XXe siècle, entre 1901 et 1914. Le spectacle fait revivre le célèbre peintre espagnol dans son atelier du Bateau-Lavoir, où l’on lavait la tristesse à grands coups de pinceau et de vin. Autour de lui gravitent tout un tas de personnages : sa maîtresse Fernande Olivier, Max Jacob, André Salmon, Guillaume Apollinaire, Maurice Utrillo, Suzanne Valadon, Matisse, Cézanne, Marie Laurencin, le Douanier Rousseau…

 

Poche Montparnasse

La Voix humaine

La Voix humaine

 

Seule dans sa chambre à coucher, une belle femme au téléphone avec son amant qui vient de mettre fin à leur relation amoureuse. Au comble d’une souffrance intolérable, la femme dévastée par le chagrin, se raccroche à ce fil de téléphone comme à une bouée de sauvetage …

 

Poche Montparnasse

31

31

 

« 31 », raconte l’histoire de quatre personnages qui, s’étant rencontrés un 31 décembre, se retrouvent chaque année à cette date sans pour autant réveillonner comme on l’entend habituellement. Non, ces retrouvailles sonnent davantage comme une célébration que comme une fête. Pourquoi ?

 

Vingtième Théâtre

Baudelaire – La garden party des fleurs du mal

Baudelaire – La garden party des fleurs du mal

 

Cette printanière Party à la Reine Blanche met poétiquement en scène quatre jeunes artistes qui éclosent sous nos yeux comme de drôles de fleurs… pas mal du tout ! Le voyage baudelairien peut commencer, des personnages chantants et dansants, mi-anges mi-démons, prennent vie devant nous, sous la protection d’un attrape-rêves blanc géant, fait de plumes et rubans, qui plane au-dessus de la scène.

 

Théâtre de la Reine Blanche

Le Bourbier de Séville

Le Bourbier de Séville

 

Chaque année, les élèves qui font partie de l’association Comédie musicale de l’ESCP Europe donnent un spectacle au profit d’une association. Pour 2016 c’est Le Mécénat Chirurgie Cardiaque qui permet à des enfants d’Afrique de venir se faire opérer en France, qui en bénéficie.

 

Théâtre Dejazet

L’Homme de Riom

L’Homme de Riom

 

Si vous avez raté ce spectacle et que vous avez envie de passer une délicieuse soirée, vous avez quelques séances de rattrapage à partir du 21 mai. Courez-y, « Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine » !

 

Théâtre Montmartre Galabru
puis Essaïon

Do Ré Mi Fashion

Do Ré Mi Fashion

 

Oui on peut faire un spectacle excellent sans grosse production, oui on peut enchanter un public sans battage médiatique, oui mille fois oui, il suffit pour ça d'un peu d'imagination et d'une bonne dose de talent.

 

Théâtre du Marais

Le Cabaret Stupéfiant

Le Cabaret Stupéfiant

 

Belle idée que cette invitation au voyage des hallucinations et autres expériences de drogue inspirées du « Club des Haschischins » de Théophile Gautier au milieu du 20e siècle. Ici, pas de dégustation publique ou privée du fameux dawamesk, cette « confiture verte » à laquelle les poètes avaient goûté pour y puiser l’inspiration : rien que des textes littéraires mis en musique et en lumière selon un jeu de correspondances joliment orchestré.

 

Hall de la Chanson

 

Romance sauvage

Romance sauvage

 

Aucune mièvrerie, aucune complaisance mais une force éclatante et dans les mots et dans la musique avec l’auteur comédien à la guitare et Manon aux percussions dont elle joue avec maestria et puissance, accompagnant l’instrument de tout son corps. De la dynamite, magnifiquement accompagnée de superbes jeux de lumière.

 

Théâtre du Lucernaire

Le Crime de l’orpheline

Le Crime de l’orpheline

 

C’est un spectacle à ne surtout pas raconter sous peine de gâcher le plaisir de la découverte et qu’il faut absolument aller voir. Une heure vingt de délire soigneusement orchestré, à rire sans interruption en allant de surprise en surprise qui plus est dans ce si beau théâtre du Ranelagh, ça ne se refuse pas !

 

Théâtre du Ranelagh

 

Le Crime de l’orpheline
Krooner On The Rocks

Krooner On The Rocks

 

Le spectacle fonctionne sur le thème maintes fois exploité du duo improbable. Et pour que ça marche il faut des interprètes hors pair. Ce qui est le cas ici, disons-le sans plus attendre car Lucy Harrison a concocté un spectacle à son image, généreux et bourré de talent.

 

Théâtre du Petit Gymnase

 

Passion

Passion

 

L’adaptation de Stephen Sondheim, inspiré du roman d’Iginio Ugo Tarchetti, Fosca (1869) et du film d’Ettore Scola, Passione d’amore (1981) est bouleversante. La suggestivité de la composition, les chansons – dont certains refrains sont repris comme des échos tout au long du spectacle –, les répliques de même que les lettres écrites, reçues et lues évoquent toute la palette des sentiments éprouvés par les personnages.

 

Théâtre du Châtelet

 

Le Cabaret Stupéfiant

Le Cabaret Stupéfiant

 

Tout est fait pour nous évoquer les hallucinations qui devaient saisir les participants de l’époque, avec aussi la projection d’images qu’Olivier Garouste compose sous nos yeux en synchronisation parfaite avec les mots et la musique.

 

Hôtel de Lauzun – Hall de la Chanson

 

One Night of Elvis

One Night of Elvis

 

Difficile et périlleux exercice que de s’attaquer au Roi, mais Lee Memphis King relève le défi. En introduction, des projections d’images d’archives de l’authentique dans les années 50, puis de John Lennon qui disait qu’avant Elvis, il n’y avait rien…

Et voilà que sous les mille feux des projecteurs il apparaît, la banane gominée, tout de cuir noir vêtu, la voix assurée.

 

Le Grand Rex

 

Madiba

Madiba

 

Tout le monde connaît Nelson Mandela, ce prix Nobel de la Paix qui a consacré toute sa vie à défendre la cause de ses frères noirs, maltraités à l’époque de l’apartheid. Après vingt-sept années d’emprisonnement, il est enfin libéré et devient le premier président noir d’Afrique du Sud.

 

Comedia

 

La folle histoire du petit chaperon rouge

La folle histoire du petit chaperon rouge

 

Quand, dès le rideau levé, sa mère annonce au petit chaperon rouge qu‘elle doit se rendre à un cours de Zumba, on comprend que le conte de Perrault ne va être qu‘un prétexte à quelque chose de moins conventionnel. C‘est ce que toute la suite du spectacle confirme, et plutôt deux fois qu‘une.

 

Théâtre des Nouveautés

 

Duel opus 2

Duel opus 2

 

Première question : quel est le plus fou des deux ? Deuxième question quel est le plus virtuose de Laurent Cirade le violoncelliste ou de Paul Staïcu le pianiste ? Vous avez une heure quinze pour trouver la réponse en assistant à un des spectacles les plus ébouriffants, les plus techniquement maîtrisés, les plus inventifs dans les gags et les situations décalées.

 

Théâtre du Palais Royal

 

Kiss Me Kate

Kiss Me Kate

 

Quand la comédie musicale, la vraie, pas les ersatz trop souvent à la mode, rencontre la comédie de boulevard, mon Dieu quel plaisir ! Plaisir oui, de deux heures trente menées de main de maître par un Lee Blakeley inspiré et une troupe virtuose.

 

Théâtre du Châtelet

 

Dakh Daughters Band

Dakh Daughters Band

 

Ce n’est pas pour rien que ces six filles-là soulèvent l’enthousiasme partout où elles passent ! Comment rester insensible en effet à tant de puissance, de folie et dans les mots et dans la musique et dans les gestes et dans le choix des vidéos qui accompagnent le spectacle ?

 

Trianon de Paris

 

Je ne suis pas une libellule

Je ne suis pas une libellule

 

Pendant plus d’une heure où, en gilet, queue de pie et souliers vernis, il chante –  superbe voix de baryton-martin –, danse – comme à Broadway – et joue la comédie – avec une aisance stupéfiante –. Le tout sur des textes qu’il a lui-même écrits

 

Sentier des Halles

 

Stomp

Stomp

 

On ne sait qu’admirer le plus. Des prouesses qu’ils réalisent car chaque geste est calculé avec une précision remarquable dans une exécution pleine à la fois de sauvagerie et de grâce. Ou de l’inventivité, de l’imagination sans limite dont ils font preuve dans des créations complètement folles et époustouflantes...

 

Casino de Paris

 

La Belle au Bois de Chicago

La Belle au Bois de Chicago

 

Quel trio fort sympathique et attachant ! Il y a d’abord le narrateur/ménestrel/pédagogue, le pseudo pompier/simplet/comédien en herbe, et puis la Belle qui se cherche… Est-elle du bois dormant, de la forêt des sept nains, du royaume des océans ou de celui des neiges ? Difficile à dire, en fait un peu de tout cela…

 

Théâtre du Gymnase

 

Viel chante : D’Éon dit... le chevalier

Viel chante : D’Éon dit... le chevalier

 

Quel talent a ce diable de Laurent Viel pour nous faire croire qu’il est le personnage qu’il nous raconte ! Après avoir été dans la peau de Brel, Barbara, le voici pour un temps devenu Chevalier d’Éon, dont la vie étrange, picaresque, ambigüe, d’une incroyable complexité ne pouvait que séduire le fouilleur d’âmes et le comédien hors pair qu’il est.

 

Forum Léo Ferré – Ivry sur Seine

 

Fugue

Fugue

 

Plantée dans une étendue blanche, avec en arrière-fond le décor somptueux des Bouffes du Nord, une bicoque ou viennent se rencontrer ou plutôt s’entrecroiser les destins d’une femme (épatante Anne-Lise Heimburger) et de cinq hommes. Prétendument concernés par une expédition scientifique sur l’Antarctique, ils semblent surtout perdus dans leur infortune existentielle...

 

Théâtre des Bouffes du Nord

 

Guerres et Chansons

Guerres et Chansons

 

La Compagnie Raymond Acquaviva, nous propose encore une fois un spectacle de très grande qualité avec des textes d’auteurs connus tels que Péguy, Aragon, Claudel, Apollinaire, Tardieu, Queneau, Romain, et de chansons de l’époque des deux guerres, La Madelon, Les Sacrifiés, Le Chant des Partisans, et bien d’autres montages traitant des guerres 14-18 et 39-45.

 

Théâtre des Béliers Parisiens

 

Maxi Monster Music Show

Maxi Monster Music Show

 

Vous aimez, le Rocky Horror Picture Show, Tim Burton, les Freaks de Ted Browning ou encore la famille Adams ? Courez voir le Maxi Monster Music Show qui est un peu tout ça à la fois, dans un univers de foire aux monstres très XIXème siècle. Et ça joue, ça chante, ça danse à un rythme d’enfer, sur des chansons originales bien troussées qui nous racontent un peu de la vie des personnages.

 

Théâtre du Lucernaire

 

Piaf – La voix d’une étoile

Piaf – La voix d’une étoile

 

Ce n’est pas un récital imitatif, ce n’est pas une bio romancée. Car la vie de la chanteuse est ici intelligemment évoquée, en petites touches quasi impressionnistes,  par deux personnages qui se racontent leurs souvenirs dans une narration non chronologiques mais avec des allers retours suscités au gré de la  mémoire des deux protagonistes.

 

Théâtre de Ménilmontant

 

Le jour où j’ai rencontré Franz Liszt

Le jour où j’ai rencontré Franz Liszt

 

Sur la scène, un chevalet portant un portrait de Liszt, et sur un haut tabouret deux métronomes. Au fond trois écrans. Et au milieu du plateau un piano à queue. Et puis le musicien, le magicien, le conteur Pascal Amoyel qui nous avait déjà enchantés avec Le pianiste aux cinquante doigts. Cette fois c’est de Liszt qu’il va nous parler. Connaissant l’homme, on est sûr qu’on sera loin d’une biographie ennuyeuse car il a l’art de rendre vivant tout ce qu’il raconte.

 

Théâtre du Ranelagh

La Veuve Choufleuri

La Veuve Choufleuri

 

« Madame Choufleuri restera chez elle »… Ainsi, afin de lui rendre visite, nous devons emprunter le passage obligatoire par la scène, une visite préalable pour une mise en ambiance très efficace. Nous sourions d’emblée en intégrant l’univers loufoque des personnages hors-normes de cette opérette revisitée. C’est un peu la petite boutique des horreurs qui appartiendrait à la famille Adams…

 

Passage vers les Étoiles

Album de famille

Album de famille

 

Ah la famille ! Celle qui nous énerve parfois avec les traditionnels repas du dimanche chez la grand-mère, les conflits générationnels. Mais aussi la famille réconfort quand tout va mal, seul garant d’un amour inconditionnel. C’est ce que démontre cet album de famille.

 

Théâtre du Lucernaire

Singin’In The Rain

Singin’In The Rain

 

Qui n’a jamais fredonné « I’m singin’in the rain » avec instantanément des fourmis dans les jambes ?

Quel plaisir alors de retrouver ces airs tour à tour incroyablement entraînants ou joliment romantiques sur une scène de théâtre !

Pourtant le pari était risqué, tant Gene Kelly et Debbie Reynolds ont marqué leurs rôles et tant le film proposait de séquences cultes.

 

Théâtre du Châtelet

Deux amoureux à Paris

Deux amoureux à Paris

 

Aude Brenner, chanteuse, actrice, ancienne meneuse de revue et Régis Simon, chanteur et musicien sont Deux amoureux à Paris. Ils partagent leur histoire par le biais d’un spectacle aux allures de comédie musicale dont les compositions sont toutes originales.

 

Théâtre de la Contrescarpe

La Do ré etc. – New Lyrique Boys Band

La do ré etc. – New Lyrique Boys Band

 

Décidément il semblerait que les artistes lyriques n’aient qu’une idée en tête : s’échapper de leur univers classique. On ne compte plus les spectacles de ce genre qui mêlent allègrement les styles musicaux, traitant la variété de façon lyrique et le classique en musique plus contemporaine.

 

Comédie Caumartin

Résiste

Résiste

 

Nous voilà partis pour deux heures d’un show absolument époustouflant, où tout s’allie pour atteindre la perfection. Un travail absolument colossal dont l’aboutissement offre au public un spectacle où il va en prendre plein les yeux et les oreilles. Il faut dire que les talents ne manquent pas.

 

Palais des Sports

Forever Young

Forever Young

 

Les parties musicales sont très réussies, superbement interprétées, nous mettant même la larme à l’œil parfois, par exemple dans une très belle version de « Hier encore ». Saluons aussi la prestation de Gersende Florens soprano qui flirte avec le mezzo, qui nous a enchanté avec son extrait de Hamlet de Verdi.

 

Bobino

Percujam et le Collectif Astéréotypie

Percujam et le Collectif Astéréotypie

 

Ils sont autistes, ils sont artistes. À les voir sur scène chanter, slamer, danser, jouer de multiples instruments, ensemble, en rythme, possédant la musique et possédée par elle comme les plus grands virtuoses sont possédés, emportés dans un autre monde, le monde de la musique… on perçoit soudain qu’ils ont leur place, ici, sur cette belle scène du Théâtre des Variétés comme ailleurs, dans tous les autres lieux sociaux où les citoyens se croisent.

 

Théâtre des Variétés – Olympia

Carmen à tout prix

Carmen à tout prix

 

Si vous pensez que le style café théâtre et l’opéra sont à des années lumière l’un de l’autre, courez au théâtre Trévise où la Compagnie Chanthéâtre vous fera une magistrale démonstration du contraire.

 

Théâtre Trévise

Cats

Cats

 

Cats est un must, de toute évidence le spectacle incontournable pour tous les amoureux des chats ! Mais aussi pour absolument tous les autres, car c’est un voyage coloré et fort plaisant dans l’univers mystérieux de la félinité, de la diversité, d’une nuit de pleine lune… Le décor est urbain back-street, style décharge au bout d’une ruelle aux maisons délabrées, le tout à l’échelle des chats de gouttière.

 

Mogador

Misa Criolla / Misa de Indios

Misa Criolla / Misa de Indios

 

Véritable révolution dans notre appréhension de la musique sacrée, cette « messe créole » est l’une des premières messes écrites en espagnol, le concile Vatican II ayant permis l’introduction de langues locales dans les célébrations eucharistiques. La Misa Criolla a d’ailleurs été chantée le 12 décembre 2014  à Saint-Pierre de Rome en présence du pape François.

 

Collège des Bernardins

La Légende du roi Arthur

La Légende du roi Arthur

 

Dans la grande salle du Palais des Congrès, le temps que tout le monde prenne place, de bienveillants, mais étranges personnages en longue cape à capuche invitent petits et grands à tenter de retirer la grande épée plantée dans un rocher sculpté qui trône sur l’avant-scène...

 

Palais des Congrès

Irma la douce

Irma la douce

 

« Courez-y, un tel spectacle ne se raconte pas, il faut le voir, le vivre avec eux et les remercier comme toute la salle l’a fait hier soir par une salve d’applaudissements nourris et de nombreux rappels »

 

Théâtre de la Porte Saint-Martin

Kiki

Kiki

 

Kiki est tendance, Kiki est dans l’air du temps ! Après une superbe biographie en bande dessinée sortie il y a quelques années, Kiki de Montparnasse revient sur deux scènes parisiennes simultanément (au Lucernaire et à la Huchette) près d’un siècle après avoir été l’une des coqueluches des Années Folles.

 

Théâtre de la Huchette

Comme une pierre qui…

Comme une pierre qui…

 

Mais nous sommes bien dans la maison de Molière et le spectacle ne va pas simplement nous raconter cette incroyable séquence mais nous faire approcher au plus près ce processus mystérieux qu’est la création.

 

Studio de la Comédie Française

Dino fait son crooner et Shirley sa craneuse

Dino fait son crooner et Shirley sa crâneuse

 

Tout le monde connaît peu ou prou Shirley et Dino, ces deux personnages très fantaisistes révélés par la télévision et Patrick Sébastien. Ils présentent actuellement au théâtre de l’Atelier un spectacle étonnant où ils se révèlent bien différents, livrant d’autres facettes de leur talent et dévoilant par touches sensibles  et pudiques Corinne et Gilles sous les masques de Shirley et Dino.

 

Théâtre de l’Atelier

Kiki de Montparnasse

Kiki de Montparnasse

 

Kiki est une figure du Montparnasse rayonnant de l’entre-deux guerres. Elle fut modèle pour un bon nombre des grands peintres de l’époque dont Foujita et Modigliani. Modèle et amoureuse également de Man Ray (c’est elle qui pose pour le fameux cliché : « Le violon d’Ingres »). Elle fut également chanteuse, comédienne, travailla dans les cabarets connus de l’époque. C’était l’âge d’or du quartier...

 

Théâtre du Lucernaire

24 heures de la vie d’une femme

24 heures de la vie d’une femme

 

Quand on connaît la passion viscérale de Stefan Zweig pour la musique – dont sa collaboration fructueuse avec Richard Strauss offre un témoignage éloquent – on trouvera que réaliser une adaptation musicale de sa nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d’une femme est particulièrement pertinent, en plus d’être original et innovant.

 

Théâtre la Bruyère

Les fiancés de Loches

Les fiancés de Loches 2015

 

Ah ! Enfin le retour de la pièce de Feydeau, grand succès de l’an passé: « Les fiancés de Loches » ou l’art des malentendus et de prendre son rêve pour une réalité. (Pour mon plus grand plaisir). L’œuvre du roi du vaudeville a pris de nouvelles couleurs en devenant comédie-musicale grâce à Hervé Devolder le compositeur qui assure également une mise en scène des plus énergiques.

 

Théâtre du Palais Royal

Le p’tit monde de Renaud

Le p’tit monde de Renaud

 

Il faut saluer cette bande de joyeux et talentueux drilles qui ne tombe jamais dans le piège d’une caricature de Renaud. Ils ont suffisamment d’imagination, d’inventivité et de génie pour faire œuvre personnelle, avec un humour décalé tout en respectant infiniment le créateur de l’œuvre, son univers à la fois violent, contestataire, rebelle, d’une infinie tendresse, baigné d’une immense poésie.

 

Alahambra

Les Éternelles

Les Éternelles

 

Deux cantatrices, Piou et Piou, au visage recouvert d’un masque de Commedia dell’arte interprètent La barcarolle des Contes d’Hoffmann d’Offenbach. De temps en temps, un léger dérapage se produit, l’une tentant de prendre le dessus et d’occuper le devant de la scène. Les scènes iront crescendo, jusqu’à ce que l’une chasse l’autre. Mais voilà, les portes sont bloquées...

 

Auguste Théâtre

En tournée

En tournée

 

De soirées médiocres en plans pourris, la tournée vit tant bien que mal son bonhomme de chemin, occasion de montrer le talent des trois interprètes aussi bien dans leurs numéros d’ensemble qu’en solo ainsi que celui du pianiste Ludovic Sansone qui les accompagne avec une belle dextérité. Elles chantent à merveille, dansent et jouent la comédie...

 

Auguste Théâtre

Oh my glotte

Oh my glotte !

 

Mademoiselle Cariatidis (Cybèle Castoriadis) et Miss Doolittle (Audrey Bentley) font leurs vocalises. Mais que se passe-t-il ? Voici soudain que les voix déraillent, la diva devenant chanteuse de jazz et l’idole de Broadway se transformant en cantatrice. Et ce juste avant qu’elles ne se produisent à un gala caritatif !

 

Théâtre de l'Épée de Bois

Gutenberg le musical

Gutenberg ! le musical

 

Alors qu’est-ce que Gutenberg le musical ? Vous y trouverez quelques vingt personnages, des décors variés – les rues d’un village, une église, une tour, la maison de Gutenberg – des ballets nombreux, des effets spéciaux comme le village noyé dans la brume. Et on vous expliquera comment Gutenberg en est arrivé à son invention, en suivant bien sûr scrupuleusement la vérité historique...

 

Aktéon Théâtre

Alice, la Comédie musicale

Alice, la Comédie musicale

 

Alice au pays des Merveilles trouve une nouvelle vie sous la plume de Nicolas Laustriat et Cécile Clavier avec des musiques signées Julien Goetz, dans un travail très professionnel.

 

Vingtième Théâtre

La chambre à jazz

La chambre à jazz

 

C’est le printemps 1936… C’est là que vont se rencontrer Ferdinand Laurentin, guitariste de jazz, et Sébastien Rivière, étudiant désargenté. Alors qu’ils font connaissance, ils tombent tous les deux sous le charme d’une jeune femme qui passe. Et c’est là le début de leur amitié et de leur histoire...

 

Théâtre 12

Cabaret jaune citron

Cabaret jaune citron

 

Ils sont trois. Un guitariste, une pianiste, une comédienne-chanteuse. Pas de décors impressionnants. Aucun artifice. On est loin des super machineries à grand spectacle à la mode où tout est formaté. Et pourtant ! Quelle émotion s’en dégage, quel superbe  voyage ! Tout sonne juste, authentique et Dieu que ça fait du bien.

 

Auguste Théâtre

La Cantatrice chaude – Isa Fleur

La Cantatrice chaude – Isa Fleur

 

La chanson gaillarde ne lui fait pas peur à notre cantatrice et elle l’interprète la mine gourmande, l’œil malicieux ou l’air faussement effarouché, pour le plus grand plaisir du public conquis par son talent, sa fraîcheur et sa spontanéité qui ôtent toute vulgarité à cet exercice périlleux.

 

Essaïon

Trois drôles de gammes

Trois drôles de gammes

 

Deux musiciennes et une chanteuse se retrouvent dans leur loge une heure avant de rentrer en scène. Cette situation, pas très originale, va servir de prétexte à un tour de chant ponctué de réflexions sur les hommes, les leurs, les autres et leur quête d’amour. Afin de pimenter les échanges, les trois protagonistes jouent bien sûr de leurs différences.

 

Champigny puis Avignon

Les Indiens sont à l’Ouest

Les Indiens sont à l’Ouest

 

Cette jeune troupe amateur (ils ont de 11 à 18 ans) a fait vibrer tout le Châtelet ! Créé en 1987 à Aulnay-sous-Bois par Didier Grojsman qui assure la direction musicale, le CRÉA est l’unique structure en France de pratique artistique de haut niveau accessible à tous. Et le résultat est véritablement bluffant.

 

Châtelet

Mademoiselle Maya – En ut intégral

Mademoiselle Maya – En ut intégral

 

Drapée dans une superbe robe à faux cul, Mademoiselle Maya arpente la scène avec une joie sauvage et une grâce mutine, mêlant entrechats et galipettes, tournoyant comme une folle, agitant en tous sens un drapeau tricolore pour une chanson patriotique, ou s’effondrant dans un fauteuil, en proie à ses souvenirs. Mademoiselle Maya manie comme personne l’art du sous-entendu qui enchante le mâle émoustillé...

 

Le Proscenium

En filigrane

En filigrane

 

Voici la rencontre étonnante entre la musique classique et la danse hip-hop. Mais aussi entre un instrument d’orchestre symphonique et d’un corps, entre une musicienne au sommet de son art et un danseur en pleine maîtrise de son expression… la rencontre entre une femme et un homme. Tout se croise et s’exaspère dans ce spectacle.

 

Le Ranelagh

Échos de la terre du milieu – Neko Light Orchestra

Échos de la terre du milieu – Neko Light Orchestra

 

Sur scène, dix artistes, six hommes, quatre femmes, maquillés et perruqués. Un mélange rock symphonie avec des violons, un violoncelle, une flûte, des guitares, un piano, des percussions. Et une chanteuse lyrique, Norieh, voix superbe.

 

Le Divan du Monde

Argent, dette et Music-hall

Argent, dette et Music-hall

 

Que cache ce curieux titre qui associe des mots que l’on n‘a pas l’habitude de voir ensemble ? Trois artistes, ou plutôt quatre – n’oublions pas le pianiste – vont nous parler pendant une heure vingt de la finance. Et s’interroger : d’où vient l’argent, qu’est-ce que la dette et comment déterminer une valeur.

 

Lucernaire

Les Franglaises à Bobino

Les Franglaises à Bobino

 

Le spectacle a évolué. Des instruments de musique se sont invités en plus des guitares et prouesses vocales des débuts. Exit les costumes sages de choristes, en noir et blanc avec cravates. Les tenues sont maintenant variées et colorées, permettant de nouveaux jeux de scène.

 

Bobino

Pianistologie

Pianistologie

 

Il arrive, impeccable dans son smoking noir. Sage catogan, lunettes rondes, il salue, une fois, deux fois. S’assoit devant le piano, sort un grand mouchoir blanc de sa poche, essuie les touches, puis ses verres. Plaque quelques accords. Et commence un spectacle parmi les plus fous que j’ai jamais vus, d’une originalité complètement déjantée, qu’on ne peut raconter, il faut le voir.

 

Sentier des Halles

Chant’Oulipo !

Chant’Oulipo !

 

Pour résumer brièvement : Oulipo : mouvement littéraire fondé par Raymond Queneau où l’œuvre est écrite sous contraintes diverses. Oumupo : même idée mais cette fois pour la musique.

 

Théâtre Clavel

Les saisons

Les saisons

 

Annonce de la couleur d’emblée : un délice ! En ces temps sombres où le climat sociétal et le froid hivernal déposent un voile sur notre élan vital, soudain un arc-en-ciel jaillit avec cette création pluridisciplinaire qui allie avec brio la musique, la narration, la peinture et la danse.

 

Théâtre du Ranelagh

Les Caramels Fous – Il était une fois complètement à l’Ouest

Les Caramels Fous – Il était une fois complètement à l’Ouest

 

Gros coup de cœur pour cette troupe qui sort des sentiers battus, composée de bénévoles gays encadrés d’artistes professionnels. Et qui délivrent avec un talent et un travail très « pro » des spectacles qui savent traiter des problèmes de notre société et prôner la tolérance sous un masque de légèreté. Depuis je ne rate aucun de leurs spectacles, sûre de passer une excellente soirée.

 

Théâtre Dejazet

Flashdance The Musical

Flashdance The Musical

 

Trente ans après le film à succès, voilà sur scène l’histoire un peu simpliste d’Alex, jeune ouvrière qui rêve de devenir danseuse. Ajoutez-y une bluette avec le fils de son patron sur un fond vite effleuré de chômage et de conflit social. Voilà pour le thème des plus convenus. Mais là n’est pas l’important.

 

Théâtre du Gymnase

Le Quatuor - bouquet final

Le Quatuor - bouquet final

 

Le Quatuor est devenu au fil du temps une légende. Quatre garçons dans le vent du succès qui ne les a jamais quittés durant 35 ans. Quatre musiciens virtuoses, clowns mélomanes, poètes en tenues de soirée, sortis d’un dessin animé, les violons fixés aux mentons, le violoncelle extravagant, la contrebasse envoûtante.

 

Bouffes Parisiens

Les Swinging Poules

Les Swinging Poules

 

Elles arrivent, superbes dans leurs tenues si féminines années 50,  avec hauts talons rouges,  large jupe corolle blanche à pois rouges et haut rouge moulant, très pin-up voluptueuses, couleurs que l’on retrouvera dans divers accessoires au cours du spectacle.

 

Grand Point Virgule

La clef de Gaïa

La clef de Gaïa

 

Un voyage au pays des voyages entre le conte philosophique et l’escale sur une route qui mène de l’océan à la mer. Une escale dans la tente d’un hôte du Sahara. C’est ainsi que l’accueil se fait dans La clef de Gaïa.

 

Théâtre de l’Écho

Neige noire

Neige noire

 

Fascinée par la figure et le destin de Lady Day, Christine Pouquet qui a adapté et mis en scène ce spectacle, nous livre un projet atypique à la croisée du chant, du théâtre et de la biographie.

 

Théâtre de la Tempête

Lady Raymonde

Lady Raymonde

 

Et revoilà notre Madame Raymonde telle qu’on l’aime, gouailleuse, tendre, un peu alcoolo, toujours enturbannée, le cou orné d’un double rang de perles et essayant – plutôt mal –  de camoufler ses bourrelets sous une robe à ramages blancs et noirs qu’elle réajuste sans cesse d’un mouvement vif.

 

Vingtième Théâtre

Love Circus

Love Circus

 

Voilà réellement un spectacle de haute voltige, complètement à part dans l’univers de la comédie musicale mêlant avec un talent fou cirque, music-hall et chansons d’amour et auquel le cadre gentiment désuet des Folies Bergère convient on ne peut mieux. Il faut dire que les membres de la troupe n’en sont pas à leur coup d’essai, on a déjà pu les voir dans nombre d’autres spectacles.

 

Folies Bergère

Les demi-frères enchantent Nougaro

Les demi-frères enchantent Nougaro

 

Sur le fil conducteur d'une ballade poético-sportive, ils nous entraînent dans leur univers d'un savant irrespect respectueux pour une rude promenade montagnarde où s'affrontent torrents de mots et cascades de notes.

 

Théâtre de l'Archipel

Le bal des vampires

Le bal des vampires

 

On connaît la puissance de frappe de Stage, après Cabaret, Le Roi Lion. Zorro, Mamma Mia! Sister Act et La Belle et la Bête, surfant sur la vague Twilight, voici que le groupe s'attaque aux vampires. Résultat impressionnant, spectaculaire au-delà des mots ! Une débauche de couleurs, de mouvements, de sons. La magie du spectacle dans ce qu'elle peut avoir de plus insensée.

 

Théâtre Mogador

l-ideal-club.jpg

L'Idéal Club

 

Basé sur une écriture collective sous la direction de Philippe Nicolle le metteur en scène, « L'Idéal Club » est un cabaret pour le moins décalé et loufoque... Les 26000 couverts suivent depuis une quinzaine d'année un parcours artistique atypique, et ce spectacle ne fait pas exception.

 

Choisy le Roi – Le Monfort

Attention maîtres chanteurs

Attention maîtres chanteurs

 

Si vous voulez oublier vos soucis, vous évader un instant d'un quotidien pas toujours enthousiasmant, si vous souhaitez voir un spectacle charmant, joyeux, dynamique, humoristique en diable, mené par quatre interprètes et un pianiste de talent, si enfin vous avez vous aussi envie de chanter en vous livrant à un karaoké géant, alors n'hésitez pas une seconde, courez au théâtre La Bruyère.

 

Théâtre de Dix Heures
Le jour où je suis devenue Chanteuse Black

Le jour où je suis devenue Chanteuse Black

 

Comment un spectacle aussi réussi, aussi abouti, aussi formidable, ne passe qu'un jour par semaine ? Il serait grand temps qu'il s'installe pour une plus longue période car le public ne s'y trompe pas et en redemande en claquant des doigts au rythme de cette drôle de Tina Turner.

 

Sentier des Halles

Mistinguett, reine des années folles

Mistinguett, reine des années folles

 

Le Casino de Paris. Pour « Mistinguett, reine des années folles », nous voici, nous public, dans cette salle mythique qui fut le haut lieu des meneuses de revues : Gaby Deslys – qui fut la première à Paris –, Mistinguett, Joséphine Baker, Line Renaud, Mick Micheyl…

 

Casino de Paris

Le concert sans retour

Le concert sans retour

 

Imaginez un quintet vocal prêt à interpréter son fameux programme en langue allemande. Mais voilà, très vite tout dérape et devient incontrôlable. Gags visuels ou auditifs, jeux de scène imaginatifs, costumes délirants et surtout superbes voix vont alors s'enchaîner sur un rythme soutenu, chacun pouvant donner à mesurer l'étendue de son talent.

 

Théâtre du Ranelagh

Le Quatuor – Bouquet final

Le Quatuor – Bouquet final

 

Les voilà réunis une dernière fois, ces quatre clowns irrésistibles, ces musiciens virtuoses, ces chanteurs incroyables, ces comédiens hors pair. Bravant pannes électriques et débuts d'incendie, ils nous emmènent tambour battant de situations inattendues en enchaînements improbables au-travers de trente cinq ans de carrière pour un tour du monde et des genres des plus réjouissants.

 

Bouffes Parisiens

 

La carte de temps

La carte de temps

 

Quel joli moment que celui que nous offre l'Essaïon les lundis et mardis à 19h30. Un moment où poésie rime avec fantaisie, où la  chronique sociale côtoie l'anticipation, où la légèreté enrobe la réflexion et l'humour la tendresse.  

Ah ici c'est vrai on est à cent lieues des salles surchauffées, des lasers, des fumées intempestives, des vidéos, des sonos saturées.

 

Essaïon

 

Les parapluies de Cherbourg

Les parapluies de Cherbourg

 

Si on ne devait utiliser qu'un mot pour parler de ce spectacle ce serait : émotion. Car elle a été véritablement palpable lors des quatre représentations données au Châtelet, et dès le début, à l'apparition de Michel Legrand, qui va diriger l'orchestre symphonique, portant beau ses 82 ans, avec aux lèvres le sourire ému de celui qui voit enfin un de ses rêves réalisé, salué par le public et par les artistes.

 

Théâtre du Chatelet

 

Les nuits romantiques de Nohant

Les nuits romantiques de Nohant

 

Quelle superbe affiche ! Sand, Musset, Lamartine, Liszt, Chopin, Schumann ! Racontés par Jean Piat et Pascal Amoyel ! On ne peut rêver plus belle soirée. Dans le décor du Théâtre de Paris qui offre un écrin on ne peut plus adéquat avec ses velours rouges, ses sculptures blanches et ses candélabres, Jean Piat qui porte magnifiquement ses 90 printemps, en compagnie de Pascal Amoyel

 

Théâtre de Paris

 

Ma cantate à Barbara

Ma cantate à Barbara

 

Anne Peko aborde magnifiquement l'univers de la Dame Brune et nous offre un très bel hommage musical à la mystérieuse Barbara. Elle a eu surtout l'excellence de ne pas imiter la chanteuse, et nous fait découvrir – ou redécouvrir – à travers ses mots et ses mélodies et avec son timbre vibrant et clair une Barbara tendre, révoltée, amoureuse, provocante, nostalgique...

 

Théâtre du Lucernaire

 

Jazz club et talons aiguilles

Jazz club et talons aiguilles

 

Elles sont trois… Trois chanteuses accompagnées d'un pianiste et d'un contrebassiste. Une américaine, une norvégienne et une hollandaise, la brune, la rousse, la blonde. Fondés en 1994, Sweet System est donc un trio vocal qui à l'origine, interprétait essentiellement le swing des années 30-40. Primé au Festival d'Antibes Juan les Pins en 2004, un premier album « Jazz Fever » est donc sorti, suivi de son petit frère sorti récemment « Living in Paris ».

 

Théâtre du Ranelagh

 

Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles

Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles

 

Les trois interprètes de ce spectacle sont musiciens, chanteurs et comédiens. Dans leurs mains, un texte dialogué écrit par Frédéric Rose et Vincent Jaspard, des standards musicaux réarrangés par Benoît  Urbain (Trenet, Nougaro, Gershwin… ainsi que des créations)

 

Le Lucernaire

 

La flûte enchantée

La flûte enchantée

 

Si La flûte enchantée est déjà à la base un opéra-théâtre, avec un livret d'Emanuel Schikaneder, Jean-Philippe Daguerre assisté de Sylvie Cavé en donne ici une version fort réjouissante, joyeuse, pleine d'entrain et d'une fantaisie qui n'aurait certainement pas déplu à Mozart.

 

Théâtre des Variétés

 

Les fiancés de Loches

Les fiancés de Loches

 

Mon Dieu quel plaisir ! Quel plaisir de rire autant, quel plaisir de voir tant de talents réunis, quel plaisir de voir toute une salle s'amuser follement, d'apercevoir autour de soi tant de visages réjouis.

 

Théâtre du Palais Royal

 

Kurt Cobain (peu importe, tant pis...)

Kurt Cobain (peu importe, tant pis...)

 

Théâtre musical ou concert théâtralisé, le spectacle, dont le sous-titre est une allusion au deuxième album du groupe, « Nevermind », retrace la trajectoire météorique du groupe et de son leader, par le biais d'un montage de textes composé d'extraits du « Journal » de Kurt Cobain, de « Nirvana, la véritable histoire » d'Everett True et d'articles de Wikipédia.

 

La Loge

 

Le jour où je suis devenue chanteuse black

Le jour où je suis devenue chanteuse black

 

« Comment peut-on devenir une reine de la soul quand on est blonde aux yeux bleus et native de du Pas-de Calais ? » Voici posé le précepte plutôt attirant de ce spectacle musical.

 

Manufacture de Abbesses

 

Rue de la Belle Écume

Rue de la Belle Écume

 

Une idée très originale a donné naissance à ce spectacle : faire parler les héros d'une douzaine de chansons parmi les plus célèbres du répertoire de la chanson française. Des succès de Piaf, Brel, Aznavour, Barbara, Brassens, Léo Ferré…

 

La Nouvelle Ève

 

Lyric Paris Mélodies

Lyric Paris Mélodies

 

Après un voyage en Espagne (Lyric Hispanic, 2013), la compagnie « Coïncidences vocales » nous transporte dans le Paris en noir et blanc du début du XXe siècle.

 

Théâtre El Duende – Ivry sur Seine

 

Cha(t)rivari

Cha(t)rivari

 

Les Anches Hantées sont donc un quatuor de clarinettistes. Trois hommes et une femme. La mise en scène permet de les singulariser et de faire exister, un peu, leurs personnages. Entre deux facéties (parfois potaches, il faut bien le dire) ils interprètent du Brahms, du Debussy, voire du Katchatourian, avec un sens parfait du groupe.

 

Théâtre 12

 

Natacha & Nuits de Princes

Natacha & Nuits de Princes

 

Le temps d'une soirée, Natacha Fialkovsky, Olivier Cahours, Thierry Colson, Pascal Storch et Natalia Trocina ont entraîné le public de l'Abreuvoir dans un voyage musical endiablé, rythmé et coloré.

 

Ferme du Buisson – Noisiel

 

Hamlet – Musical

Hamlet – Musical

 

Inspirée par la tragédie phare de Shakespeare, cette adaptation musicale reprend les scènes principales de la trame du texte original.

 

Espace Pierre Cardin

 

Violoncelle sur canapé

Violoncelle sur canapé

 

Quel lien entre Bach, et Pink Floyd ? Entre Brassens et une balade irlandaise ? Entre Prévert et une tarentelle ? Ne cherchez pas et courez voir Cécile Girard, car le lien, c'est elle qui le crée et de fort belle manière.

 

Ciné 13 Théâtre

 

Le mystère Bizet

Le mystère Bizet

 

On connaît bien Éric-Emmanuel Schmitt comme auteur. Avec « Le mystère Bizet », il quitte l'ombre protectrice de son bureau pour la lumière de la scène, car c'est lui qui raconte l'histoire de Bizet, ce compositeur qu'il va s'attacher à nous révéler.

 

Salle Gaveau

 

La framboise frivole

La framboise frivole

 

Presque deux heures de rires ininterrompus, voilà belle lurette que ça ne m'était pas arrivé ! Il fallait bien pour cela embarquer avec deux compères belges pour qui musique et humour sont les deux mamelles du talent, Peter Hens et Bart Van Caenegem, partis à la recherche de l'archet perdu sur une arche de Noé prise de folie.

 

Bouffes parisiens

 

Amour, gloire et opérette

Amour, gloire et opérette

 

Côté jardin, c'est l'appartement de la femme, parfums et maquillages sur la table, femme célibataire de la grande bourgeoisie.

Côté cour nous sommes chez Charles, véritable Don Juan, carafes et verres posés sur le guéridon. Ces deux-là bien sûr vont se rencontrer et finir par s'aimer après maintes péripéties et rencontres de personnages truculents qu'ils incarnent également.

 

Théâtre Clavel

 

Barbara… j'ai peur, mais j'avance

Barbara… j'ai peur, mais j'avance

 

Une pièce sur Barbara ? Et la comédienne chante ? Ouaouhh ! J'avoue que, à l'image de la devise de la longue dame brune qui donne son titre au spectacle, « J'ai un peu peur, mais j'avance ». Il est vrai que le challenge est énorme. S'attaquer à une telle icône, adulée par des millions d'adeptes (dont moi), c'est courageux et forcément « casse gueule ».

 

Théâtre du Nord-ouest

 

Le pianiste aux 50 doigts

Le pianiste aux 50 doigts

 

Dans ce spectacle musical, Pascal Amoyel rend un hommage émouvant à son mentor, Georges Cziffra, en se glissant dans sa peau et en déroulant pour nous la vie de ce pianiste hongrois naturalisé français en 1968, depuis sa Hongrie natale, qu'il fuit en 1956, jusqu'à son installation en France, devenue sa patrie d'adoption, où il meurt le 17 janvier 1994, il y a tout juste vingt ans.

 

Théâtre du Ranelagh

 

Cabaret Dada

Cabaret Dada

 

Peu de mouvements ont su comme le dadaïsme incarner la révolte, révolte contre la guerre absurde qui ensanglante l'époque (1916), et qu'il entend dénoncer par l'humour, l'extravagance et la dérision. Cabaret Dada comme son nom l'indique s'appuie donc sur ce mouvement et nous propose chansons, textes et musiques piochés ici et là, des années 1916 aux années 50, mêlant entre autres Apollinaire et Grielidis Real, Anaïs Nin et Boris Vian, Kurt Weil et Gerschwin.

 

Théâtre de Nesle

 

1789 – Les Amants de la Bastille

1789 – Les Amants de la Bastille

 

Des décors grandioses, un déluge de lumière, des tableaux qui installent parfaitement le fil de l’histoire, des danseurs énergiques, des costumes à faire pâlir la vraie cour de Louis XVI en son temps, une musique percutante, des effets spéciaux et visuels forts...

 

Palais des Sports

 

My Fair Lady

My Fair Lady

 

C'est la légende de Pygmalion – personnage de la mythologie grecque tombé amoureux de la statue de femme qu'il avait sculptée –, racontée par Ovide dans « Les Métamorphoses », qui a inspiré la pièce éponyme de George Bernard Shaw, à l'origine de cette comédie musicale de Frederick Loewe (musique) et de Alan Jay Lerner (Livret et paroles).

 

Châtelet

 

Les dézingués du vocal

Les dézingués du vocal

 

Les textes concoctés par Sophie Jolis – l'une des deux interprètes féminines – accompagnés des harmoniques subtiles de Damien Joëts – au piano – sont savoureux, originaux et pleins d'une verve parfois potache mais qui fait mouche à chaque fois.

 

Essaïon

 

Les DéSaxés – Mystère Sax

Les DéSAXés – Mystère Sax

 

Après Sea Sax and Fun qui nous avait enchantés cet été à Avignon, revoilà Samuel Maingaud, Michel Oberli, Guy Rebreyend, Frédéric Saumagne, toujours aussi virtuoses et fantaisistes dans un nouveau spectacle consacré, sous la houlette de leur metteur en scène Philippe Martz, au créateur de leur instrument de prédilection, Adolphe Sax.

 

Vingtième Théâtre
Lysistrata

Lysistrata

 

Le thème est connu : la révolte des femmes, guidée par l'une d'entre elles à fort caractère, qui pour obliger les hommes à arrêter les guerres décident de faire la grève du sexe en se refusant à leurs maris. Situation cocasse qui va créer beaucoup de tensions, parfois drôles, où les hommes arrivent à un point où le manque se fait sentir, et bien menée par une très bonne équipe de comédiens.

 

Vingtième Théâtre
Mon amie Cordy

Mon amie Cordy

 

Rapidement, nous sentons que la chanteuse, qui dit se prénommer Fleur, va devoir remonter la pente, arriver à faire oublier et la personnalité et la voix d’Annie Cordy. Et puis le charme agit. Par la beauté de l’interprétation, sans doute, par la connivence également entre elle et le pianiste (qu’on nous présente comme un certain Maurice), tout passe. Formidablement.

 

Théâtre Essaïon
Opéra Bulles

Opéra Bulles

 

Ils viennent de Troyes en Champagne. Ils proposent un spectacle léger et pétillant comme la boisson du même nom. C'est donc tout naturellement qu'ils se sont baptisés Opéra Bulles.

 

Le Passage vers les Étoiles
Désintégration 80

Désintégration 80

 

Le répertoire des années 80, avec ses succès aux mélodies riches et aux arrangements improbables, est depuis une décennie un véritable vivier pour certains artistes qui puisent là matière à leurs spectacles et albums.

Pour surfer sur la vague, en reprenant le concept anglo-saxon du cover-band, Philippe d'Avilla, leader du trio Désintégration 80, a voulu se démarquer des tubes, en dépoussiérant des pépites cachées et en privilégiant les titres qui l'avaient particulièrement touché.

 

Sentier des Halles
Bollywood Express

Bollywood Express

 

Avec Bollywood Express, la vague Bollywood, ‒ mot-valise, rappelons-le, issu de la contraction de Bombay (l'ancien nom de Mumbai) et de Hollywood – déferle, une nouvelle fois, sur la scène française, dans un spectacle jubilatoire et haut en couleurs.

Créée par la célébrissime chorégraphe Vaibhavi Merchant, mise en scène par sa sœur Shruti Merchant, et reprenant la trame d'un show précédent présenté en Chine, cette comédie musicale a été adaptée pour le public français.

 

Casino de Paris
Monty Python's Spamalot

Monty Python's Spamalot

 

En l'an de grâce 500, sur la scène de Bobino, Arthur, roi des Anglais s'apprête à forger sa légende en se lançant avec ses chevaliers de la table ronde, à la quête du graal… Mais là s'arrête la référence historique car d'entrée de jeu on bascule dans une comédie musicale totalement loufoque avec la volonté de faire du Broadway à Paris.

 

Bobino
La Belle et la Bête

La Belle et la Bête

 

On ne peut que saluer le savoir-faire, le professionnalisme, le talent enfin de tous les intervenants de ceux de la comédie musicale d’origine made in Broadway, le metteur en scène Glenn Casale et la chef costumière Rebecca Hodgson et le compositeur Alan Menken à l’équipe française qui a merveilleusement réussi l’adaptation.

 

Mogador
Édith / le spectacle

Édith / le spectacle

 

Un très beau spectacle avec une première partie consacrée aux chansons moins connues de la grande dame, et la seconde avec tous les standards. Jill Aigrot dans sa robe noire, sa voix, ses gestes, fait revivre pour ceux qui ne l'avait jamais vue, l'éternelle interprète de « Mon Dieu – L'hymne à l'amour – Milord », et tant d'autres chansons connues dans le monde entier.

 

Alhambra
Ce soir j'attends Madeleine

Ce soir j'attends Madeleine

 

Ils sont trois sur scène, qui, pendant plus d'une heure vous régalent avec les chansons de Jacques Brel, montées comme une comédie musicale. Dans l'univers de l'Alcazar, un serveur attend Madeleine qui n'arrive pas, et pendant cette attente, il nous fait revivre d'une manière admirable, avec une interprétation remarquable, les meilleures chansons du grand Jacques.

 

Théâtre Essaïon
Disco

Disco

 

Quel métier ils ont tous, des concepteurs aux techniciens – costumes et jeux de lumière sont superbement réalisés –  en passant bien évidemment par les artistes sur le plateau. Des artistes pratiquement tous habitués des spectacles musicaux et ça se sent. Car c'est un show véritablement époustouflant qu'ils nous livrent là d'un professionnalisme accompli,  une ode joyeuse à une époque qui ne l'était pas moins.

 

Folies Bergère
Ses femmes

Ses femmes

 

Chacune des quatre femmes qui entourent Victor désire ardemment se l'adjuger pour elle seule, tantôt en proie à la jalousie des autres, tantôt empreinte d'un égoïsme effréné. Rien n'y fait, le célèbre écrivain et dramaturge semble impossible à raisonner et seul le chantage affectif et la tentation sexuelle de ses maîtresses apparaissent efficaces pour capter son attention et faire passer le message d'une volonté d'exclusivité.

 

Opéra de Massy
Quatre femmes et un piano

Cabaret – Quatre femmes et un piano

 

Regarts pour la première fois ouvre ses pages à de jeunes élèves de seconde qui nous racontent à leur façon le spectacle

 

 

Comédie-Française Salle Richelieu
Opus 53

Opus 53

 

À Paris, sur fond de seconde guerre mondiale, Simon, jeune pianiste juif féru de Chopin, époux amoureux d'Esther, père d'une petite fille qu'il adore, gagne sa vie comme garçon de café dans le bistrot de François, qui le considère comme le fils qu'il n'a pas eu. Un soir trois officiers de la Wehrmacht, viennent prendre un verre, dont Hans, concertiste, homosexuel discret, qui se met au piano et joue avec talent la Polonaise héroïque Opus 53, de Chopin.

 

Dejazet
Gainsbourg moi non plus

Gainsbourg moi non plus...

 

Les Gevrey-Chambertin proposent avec Gainsbourg moi non plus… un spectacle charpenté, gouleyant, nerveux, tendre, où la matière est belle, offrant équilibre et bonne persistance.

Le challenge était de taille, faire du Gainsbourg sans Gainsbourg, sans chercher à en faire ce qui ne serait de toute façon qu'une pâle copie...

 

Dejazet
Villon la vie

Villon la vie

 

Remarquable ! Tel est le premier mot qui me vient à l'esprit au sortir de cet incroyable spectacle, véritable performance du comédien Michel Arbatz. Imaginez des vers et des vers et des vers ! Pas loin de 1500 plus les ballades. Et de surcroit en moyen français ! Un véritable exploit déjà que de mémoriser cet énorme morceau.

 

SACD Rue Ballu
Les couleurs de Lorca

Les couleurs de Lorca

 

Une soirée toute en poésie : « Les couleurs de Lorca » s'attachent à mettre en scène les souvenirs que le poète, dramaturge et musicien andalou avait livré dans les œuvres « Mon village » et « Impressions et paysages ». Lorca disait que rien n'était plus vivant qu'un souvenir et Hervé Petit et Viviane Redeuilh lui donnent raison honorant à merveille cette citation.

 

Théâtre de l'Épée de bois
Frous frous

 

Frous frous

 

C'est décidément un plaisir dont je ne me lasse pas d'assister à un spectacle en tous points réussi, créatif, original, intelligent, excellemment interprété et mis en scène.

La scénographie est simple et efficace : côté jardin, la scène du cabaret avec son piano, côté cour un paravent symbolisant une loge.

 

Péniche la Nouvelle Seine
Les petites poules de Paris

Les petites poules de Paris

 

L'atelier théâtre de Montmartre, propose depuis un an « Les petites poules de Paris », un spectacle complètement déjanté, alliant à la fois le music-hall, la poésie, la chanson, la danse classique, le strip-tease et le mime avec humour. Renouant avec la tradition du music-hall et des cabarets Montmartrois, avec son meneur de revue, ses numéros burlesques, tendres parfois, il nous emmène dans une bonne humeur délirante.

 

Atelier théâtre de Montmartre
Quatre femmes et un piano

Cabaret – Quatre femmes et un piano

 

La Comédie-Française nous invite à une soirée Cabaret avec un spectacle au féminin qui ravira certainement aussi les hommes. Elles sont quatre à nous raconter en chansons la condition féminine ; elles portent aujourd'hui la voix de Vian, Gainsbourg, Brassens, Ferrat, Queneau, Barbara ou Michel Emer qu'avait si bien interprété sa compagne Jacqueline Maillan.

 

Comédie-Française Salle Richelieu
50 et des nuances

50 et des nuances

 

Trois jeunes femmes libérées pour quelques heures de leurs attaches familliales et affectives, se retrouvent pour une soirée entre copines. Elles décident sans complexe de lire ensemble le livre que toutes les femmes s'arrachent et de découvrir les aventures érotiques, humoristiques et décalées, bien que sado-masochistes, d'Anabella Style et de Christophe Gris.

 

Théâtre le Palace
Lyric hispanic

Lyric hispanic

 

Lyric Hispanic est un spectacle qui nous entraîne dans une Espagne à la fois typique et profonde mais aussi originale. Typique, car on retrouve des éléments connus de tous : le taureau, les castagnettes, la guitare, les mantilles, les palmas et autres coups de talons si propres au flamenco. Originale car on nous épargne les clichés trop pesants d'une Espagnolade, digne de ce pays de « fanfare et tambourin » que dénonçait le poète Antonio Machado

 

 

Théâtre de l'Épée de bois

 

Enjambe Charles

Enjambe Charles

 

On entre dans la petite salle Roland Topor. Sur scène, des blocs dorés de toutes tailles, en quantité, posés au sol ou accrochés en l’air, comme les stalagmites et stalactites d’une fantasmagorique grotte. Au milieu, deux claviers, à jardin un tour de potier surmonté d’un écran qui permet de mieux le voir. Au fond sur une estrade, une sorte d’énorme amas de tissu.

 

Théâtre du Rond-Point

 

Anna

Anna

 

Cécile de France a la voix qui convient, celle de ces actrices qui ne sont pas chanteuses qu'affectionnait Gainsbourg, toujours sur le souffle mais qui savent interpréter. Les moyens techniques actuels sont savamment utilisés, les costumes superbement réalisés bien de notre époque tout en gardant l'esprit des sixties.

 

Théâtre du Rond-Point

 

Ivresse

Ivresse

 

Gérard Étienne nous propose une dégustation originale et poétique sur le thème de l'ivresse.

 

Œil malicieux, lèvre gourmande, il sait dire comme personne les textes de grands poètes d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs, qu'il agrémente d'intermèdes de son cru où chaque mot soigneusement choisi nous ramène au vin.

 

Essaïon Théâtre

 

Ferré, Ferrat, Farré

Ferré, Ferrat, Farré

 

Voilà bien des années maintenant que Jean Paul Farré, cet artiste atypique, ce clown-poète, cet « indigné » lunaire – né quand même « rue du théâtre » ! –, se balade et nous balade dans son drôle d'univers à la fois comique, sensible et engagé.

Œil frondeur, sourire malicieux, crinière argentée, il nous revient avec un spectacle à son image, musical et « poélitique » où il entrecroise habilement les œuvres de Ferrat, Ferré et les siennes.

 

Vingtième Théâtre

 

Operetta

Operetta

 

« Operetta », c'est un spectacle où 25 chanteurs et chanteuses catalans vont interpréter a cappella les grands airs populaires de Verdi, Rossini, Mozart, Bizet, Wagner et bien d'autres.

Ce serait déjà là un intérêt suffisant car la gageure en terme d'arrangement vocal n'est pas mince. Bien sûr, les voix sont magnifiques, remarquablement équilibrées...

 

Théâtre Antoine

 

Les gaufrettes

Les gaufrettes

 

Des has-been au répertoire poussiéreux, limite ringard décident de mettre fin à leur chute vertigineuse cherchant un second souffle susceptible de les faire sortir de l'ornière et des quolibets du public.

 

 

Théâtre le Temple

 

Wu Wei

Wu Wei

 

Wu-Wei signifie non-agir en chinois. Il se réfère à une partie de la philosophie taôiste de Lao-Tseu. Yoann Bourgeois s'est inspiré de cette idée singulière et tellement opposée à la philosophie volontariste occidentale pour créer ce spectacle. Il y recherche une sorte d'harmonie et d'écoute du monde et des êtres qui n'est pas passivité mais qui s'inscrit dans un respect des choses et des événements et une inscription dans le temps. Le temps, le silence, l'observation, voici les trois piliers qui forment l'ossature théorique de ce spectacle.

Le soir des lions

 

Le soir des lions

 

Avec Juliette (la chanteuse) Morel nous a concocté un tour de chant de derrière les fagots, un tour de chant comme on devrait en faire plus : franc du collier, goûtu, fleurant bon l'artisanat et bercé bien sûr, par l'amour du public.

Cabaret Charles Trénet

 

Cabaret Charles Trénet

 

Depuis plusieurs années, le Petit Théâtre de chez Maxim's accueille très régulièrement Gérard Chambre, auteur, metteur en scène et interprète de talent, qui offre à un public nombreux et fidèle des spectacles à la fois inventifs et de grande qualité et des noms fameux se sont fermement approprié la scène de ce lieu mythique grâce à son génie créatif: Cocteau, Feydeau, Offenbach... et aujourd'hui Charles Trenet, à l'occasion du centenaire de la naissance du Fou Chantant.

Métronome

 

Métronome

 

Des idées originales extrêmement bien exploitées grâce à une mise en scène d'une précision extrême où l'œil malicieux et expert de Pascal Légitimus fait merveille utilisant à bon escient  toutes les ressources techniques modernes et le potentiel  d'interprètes talentueux, qui savent absolument tout faire et avec le même bonheur .

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky

 

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky

 

On pense à West Side Story et Porgy and Bess, à la fois pour les thèmes abordés – la vie des gens d'un quartier d'immigrés, en proie à leurs problèmes et à la recherche de l'amour – et pour la musique mêlant des influences très différentes allant de la pop au funk en passant par le free jazz, l'électro ou le blues.

Cabaret Boris Vian

 

Cabaret Boris Vian

 

La Comédie-Française propose jusqu'à fin juin un Cabaret Boris Vian qui est un des plus beaux hommages qui lui soit rendu.

Vingt-quatre textes ont été sélectionnés qui reflètent parfaitement la variété de son inspiration.

L'odyssée burlesque

L'odyssée burlesque

 

Passant à la moulinette de sa fantaisie l'Odyssée d'Homère, Thierry Surace nous promène sans temps mort de découvertes en surprises. Contées par un meneur de jeu facétieux qui enchaîne gags désopilants, numéros de cabarets et calembours potaches, les aventures d'Ulysse sont ici menées tambour battant

La bande du Tabou

La bande du Tabou

 

Ils sont tous là dans ce cabaret où rien ne manque, les lumières tamisées, le bar, l'estrade, la piste de danse, les fauteuils et même la porte des WC. Ils sont tous là, Simone, Françoise, Boris, Serge, Juliette, Jean Paul, Barbara et les autres incarnés par 9 acteurs, chanteurs, danseurs, fougueux, dynamiques et bourrés de talent et 3 excellents musiciens.

L.A.D.I.E.S.

L.A.D.I.E.S.

 

Dans un spectacle léger, joyeux, sympathique et rafraîchissant, trois drôles de dames nous parlent de la vie quotidienne des femmes, confrontées à l'image véhiculée dans tous les magazines et publicités d'être des femmes parfaites aussi bien au travail qu'à la maison tout en prenant grand soin de leur corps.

Monsieur le musical

Monsieur le musical

 

Un an après, Monsieur, le Musical, nous revient dans une nouvelle version et avec une nouvelle distribution.

L'ensemble est cohérent, fluide, très travaillé dans les moindres détails – costumes et maquillages notamment – et les interprètes se donnent à fond, jouant, chantant et dansant avec un enthousiasme et un plaisir évidents

Histoire du Soldat

L'histoire du soldat

 

Créée à la fin de l'année 1918, L'Histoire du soldat est une œuvre singulière qui ouvre une voie nouvelle dans le domaine du théâtre musical.

Mathilde Bost nous en propose une version audacieuse excellemment servie par trois comédiens qui donnent tout le relief et la force nécessaires au texte sans en occulter la dimension poétique, véritablement habités par les mots, leur sonorité et leur rythme.

Les 2G, Artistes de Music-Hall

 

Follement drôle. Joyeusement gay.

Quel bain de fraîcheur nous offre ce spectacle-là en ces temps où la haine de l'autre lorsqu'il est différent montre son odieux visage.

Il y a 80 ans, Charpini et Brancatto enchantaient le public avec leur duo détonnant qui affirmait ouvertement leur homosexualité.

Le principe est ici respecté sans être pour autant simplement copié, il faut dire que ce sont deux hommes de talent qui s'en sont emparés, Jean-Luc Revol et Denis d'Archangelo

French Cancan

 

Le metteur en scène Jacques Duparc a su s'entourer d'une équipe chevronnée et talentueuse, incroyables chorégraphies de Marie Valton, superbes (et nombreux) costumes d'Eymeric François, lumières inspirées de Frédéric Millot.

Les décors de Christophe Vallaux, légers et mobiles, permettent de libérer l'espace lors des grands mouvements d'ensemble.

 

Le docteur miracle

 

Les quatre chanteurs de la Compagnie Colorature n'en manquent pas, Diane Gonié, belle voix de soprano, Sarah Dupont d'Isigny superbe mezzo, Raphael Schwob magnifique ténor et Pierre Michel Dudan exceptionnel baryton.

Ils sont accompagnés par Raphaële Crosnier, pianiste de talent qui se joue des difficultés avec grâce.

 

Un tour de manège

 

Ce  spectacle de rue  se trouve bien, ces quelques jours, sous le chapiteau du Cirque Electrique.  Cela commence par l'arrivée d'un flic, faux comme un jeton, … qui menace de faire évacuer la salle. À cause du vent, prétendument. L'ambiance est donnée. Les musiciens sont en place, l'homme au brassard rouge rejoint la scène, le spectacle peut commencer.

 

Saveurs et amertumes

 

Autant le dire d'emblée, ce spectacle atypique, tient plus de l'expérience que du théâtre proprement dit.

Deux évènements s'y côtoient : le risque de prise de pouvoir d'un grand restaurant par un fonds d'investissement étranger et la préparation du trophée Marmiton.

 

L'amour dans tous ses états

 

Le sujet ? Oui, l'amour comme le titre l'indique, mais plutôt le plaisir, le plaisir des corps, des caresses, des étreintes, des émois, des phantasmes. Et aussi, pour beaucoup, la séduction, le trouble sensuel, les désirs avoués ou inavouables. Parce qu'il n'y a dans le plaisir aucune gravité, aucun drame, aucune souffrance, au contraire

 

Ces années-là à Saint-Germain des Prés

 

Quelle belle et riche période que ces années 50 ! Une époque où on pouvait lire, entendre, croiser, excusez du peu, Vian, Prévert, Queneau , Beauvoir, Sartre, Gainsbourg, Greco, Ferré, Trenet, Béart.

Depuis quelques années, Dominique Conte fait revivre avec un succès qui ne se dément pas, ces années exceptionnelles.

 

Les Divalala

Chansons d'amour traficotées

 

Pour être traficotées, elles le sont ces chansons d'amour que nous proposent avec un talent certain les trois excellentes chanteuses des Divalala.

Jermaine Jackson - You Are Not Alone

 

Il retrace la fabuleuse histoire de cette famille hors du commun et nous embarque avec lui sur la piste des Jackson Five d'abord, la sienne lorsqu'il se sépare de ses frères par fidélité à la Motown, et celle de Michael.

Airnadette - La comédie musiculte

 

Ces jeunes gens sont  un véritable phénomène de société.

Partis de rien en 2008 – mais plusieurs d'entre eux sont champions de air-guitar – les voilà capables maintenant de remplir l'Olympia.

Partis de rien, capables de tout, ils surfent avec talent sur la vague du virtuel, sortes d'avatars superdoués.

Ils s'offrent avec leur comédie musiculte le concert rock dont ils rêvaient, tout y est, ambiance surchauffée, public chauffé à blanc, décibels en folie à crever les tympans, énergie débordante.

Nuit d'été

 

Il s'agit ici d'une comédie avec des chansons et l'auteur, David Graig, s'est adjoint le concours de Gordon McIntyre pour les musiques.

Tout commence dans un pub, par la rencontre improbable entre Bob le looser et Helena, une avocate un peu paumée. C'est une grande fille tonique aux cheveux bruns, tandis que Bob cultiverait plutôt, lui le côté Droopy, un genre de Bruce Willis sous Lexomil.

Colorature. Mrs Jenkins et son pianiste

 

New York, 1964, au piano d'un club de jazz en vogue, Cosme Mac Moon, nous fait revivre avec nostalgie les douze années de son étonnante collaboration dans les années 30, comme accompagnateur de la riche héritière américaine Florence Foster Jenkins, qui s'improvisa soprano colorature. Cette femme hors du commun, pétrie de convictions, décide tardivement de réaliser son rêve contrarié d'être cantatrice

 

Piaf une vie en rose et noir

 

Le décor : la loge de Nathalie Lhermitte, où la chanteuse se prépare avec son accordéoniste avant d'entrer en scène.

Car là est la trouvaille qui contribue pour beaucoup à la réussite de ce spectacle : Nathalie Lhermitte ne cherche pas à être Piaf qui était inimitable, elle joue son propre rôle, intervient parfois dans la narration lors de savoureux dialogues.

La fabrique

 

Écrit et mis en scène par Hugo Horsin, brillant élève également du cours Florent, ce spectacle pulvérise les codes habituels du théâtre où la parole est reine. Ici, les mots n'ont plus d'importance, borborygmes, onomatopées, langues étrangères, mimes, musique se bousculent sans cesse pour faire progresser l'histoire, et le plus surprenant est que l'on comprend parfaitement.

 

Un rien nous fait chanter

 

Ils sont quatre, Marion soprano, Clément Baryton, Maël pianiste et ténor et Arielle mezzo qui dirige le tout.

Quatre joyeux drilles qu'un rien fait chanter et qui nous font partager leur talent et leur joie de vivre dans un joli spectacle où ils mêlent avec bonheur poésie et humour.

 

Beggar's Holiday

 

En 1946 le grand Duke Ellington, pianiste, compositeur et chef d'orchestre de jazz, écrit avec Dale Wasserman  une comédie musicale : Beggar's holiday.

David Serero s'en est emparé avec son enthousiasme habituel, a écrit le livret en français tout en respectant les paroles anglaises des chansons.

Nini, une femme liberée dans une France occupée

 

 

Cela commence comme une simple revue, … un numéro de chanteuse réaliste dans le cabaret « le Tire-Bouchon ». Sur la petite scène, tout est en place : les trois marches lumineuses, le rideau rutilant de paillettes et la chanteuse, toute de rouge vêtue, gouailleuse et pro.

1789 - Les Amants de la Bastille

 

1789 Les amants de la Bastille est un vrai spectacle musical. Dove Attia et Albert Cohen connaissent parfaitement leur métier et ont su s'entourer d'artistes de qualité qui donnent à leur dernier opus le plus qui manquait aux précédents.

Giulianio Peparini signe une mise en scène et des chorégraphies réellement époustouflantes, inventives, acrobatiques parfois, servies par des artistes exceptionnels.

 

La vie rêvée de Norma

 

Olivier Schmidt nous raconte la vie d'une jeune comédienne, Norma Baker dont l'idole est évidemment Marilyn Monroe.

Saura-t-elle prendre sa vie en main ou se laissera-t-elle happée par son modèle ?

Le temps des copains

 

Une jeune troupe fougueuse et pleine d'enthousiasme nous entraîne dans un grenier où des fantômes des sixteens emmenés par un mystérieux automate vont revivre les épisodes de cette époque sous les yeux tour à tour médusés ou effrayés de deux jeunes bien de notre temps.

 

Salut les copains

 

Pour tous ceux qui étaient ados dans les années 60, il suffit de prononcer ces trois mots et les souvenirs se ramassent à la pelle.

Et c'est tout le talent de l'équipe de ce spectacle musical d'avoir su retracer cette époque mais dans un ton très actuel qui ne le rend absolument pas ringard et qui devrait séduire autant les jeunes spectateurs que ceux qui ont vécu cette période.

Cabaret canaille

 

« Il m'a semblé urgent en ces périodes de retour à l'ordre moral, de résurgence de conneries religieuses de toutes sortes, de dictatures de bon goût bobo et de diktats de tous ordres, d'aller voir un peu dans le passé ce que nos prédécesseurs inventaient pour parler du domaine interdit entre tous : le cul. »

Voilà ce que dit Nicolas Briançon en préambule au spectacle « Cabaret canaille » qu'il met en scène à La Pépinière.

Chloé Lacan - Les plaisirs solitaires

 

Chloé Lacan nous propose tous les lundis à 21h des plaisirs pas si solitaires que ça car elle possède indéniablement le don de faire partager ses passions et ses émotions.

Dans un tour de chant qui ne ressemble à aucun autre, elle nous raconte la vie de tous les jours, la jalousie, l'amour, le refus de maternité, celui de vieillir, les fameux plaisirs solitaires, avec un humour ravageur sous lequel pointe cependant une infinie poésie.

Sarvil, l'oublié de la Canebière

 

Si vous êtes d'humeur morose, si vous voulez oublier vos soucis, échapper à la grisaille d'une époque tristounette, courez à la Comédie Bastille.

Vous y découvrirez cinq jeunes artistes, et ces cinq-là sont de vrais magiciens, capables d'interpréter des chansons du début du siècle dernier sans être ringards, de ressusciter toute une époque avec trois fois rien...

 

Buenos arias : Cinelandia - Hermanas

 

On connaît depuis des décennies le monde exubérant que nous propose Alfredo Arias dans la plupart de ses créations. La démesure, la grandiloquence parfois, mettant en scène des caractères puissants, stylisés, colorés, étranges. Si proches de nous et pourtant impalpables, à la fois terriblement charnels et aériens.

 

Sister Act

 

Cet automne, la scène de Mogador, haut lieu de la comédie musicale parisienne, se transforme en couvent pour accueillir "Sister Act", en tournée mondiale, après son triomphe à Londres et Broadway, ses quatre nominations aux Laurence Olivier Awards et ses cinq Tony Awards.

Le cabriolet

 

Vous allez être emportés dans un tourbillon de textes joliment troussés, avec  des expressions qui surgissent où on ne les attendait pas, de musiques entraînantes, dans l'histoire gaie et rafraîchissante  d'un couple qui cherche à trouver un second souffle.

Pour ce faire il part pour un second voyage de noces en Italie, vingt ans après le premier, dans le fameux cabriolet du titre.

 

Une vie sur mesure

 

C'est l'histoire d'Adrien Lepage, petit garçon puis adolescent très « différent ». Il a la passion de la batterie. Tout ce qu'il vit, pense, dit et ressent passe par cet instrument. Les claques, pas en rythme qu'il reçoit, le bruit d'un ballon de basket mélangé à celui de sa mère qui repasse, tout est noires, croches et doubles croches.

 

 

L'envol 1946

 

« L'envol 1946 » nous fait revivre l'année 1946 à travers le destin de plusieurs personnages dont les destins vont se croiser à Montmartre, dans un bar, une maison close et dans un cabaret, le mythique Chat noir.

Transparence, comédie onusienne

 

Voilà un spectacle original, iconoclaste, dérangeant.

D'abord par son sujet, peu voire pas traité au théâtre : l'humanitaire face aux rouages de l'administration et au regard des médias.

Par son traitement ensuite. Qui, comme le thème ne l'induit pas forcément, va utiliser musique, chant, danse voire claquettes et surtout burlesque.

 

Broadway en chanté

 

Après leur succès dans "Padam Padam", Isabelle Georges, Frederik Steenbrink et leurs trois fabuleux musiciens, reviennent avec "Broadway en chanté !", un spectacle étourdissant de rythme et de gaité qui nous fait revivre l'âge d'or de la comédie musicale, créée à Broadway, à la fin du XIXème siècle par des artistes émigrés d'Europe venus chercher une vie meilleure.

 

Cinphoniq sauve le monde... ou pas

 

Les Cinphonic donnaient ce mercredi une soirée exceptionnelle au Sentier des Halles, exceptionnel étant ici employé dans tous les sens du terme : occasionnel, puisqu'ils ne jouaient que ce soir-là mais aussi admirable, extraordinaire, fabuleux, inattendu, merveilleux, original, prodigieux, remarquable, sensationnel etc.

 

Before The Wall - Encore Floyd

 

On en ressort avec l'envie lorsqu'on est de la génération qui a connu les originaux, de se précipiter sur les vieux vinyles ou peut-être pour les plus jeunes d'aller les découvrir sur Internet.

Dans tous les cas, merci aux Encore Floyd de faire revivre avec foi et talent les Pink Floyd.

Pas de gondoles pour Denise par Les Caramels fous

Voilà un spectacle des plus réjouissants, mené avec brio et talent par les célèbres Caramels fous.

Au fil des années et des spectacles, leur univers complètement déjanté, débridé, loufoque, parodique, s'est encore enrichi et étoffé. Toujours écrit par l'exceptionnel Michel Heim, ce dernier opus, toujours aussi fantaisiste, cache sous ses aspects joyeux plus de profondeur qu'il n'y paraît.

C'est peut-être Leprest

 

Depuis que le chanteur Alain Leprest nous a quittés, nous sommes bon nombre à réécouter ses chansons, voire à courir les hommages qui lui sont rendus de partout. Adamo s'y est collé, et Michèle Bernard et Anne Sylvestre et tant d'autres. Cela a fait l'objet d'une soirée ou d'un CD.

La revanche d'une blonde

 

L'histoire, très série américaine, raconte les mésaventures d'une jolie blonde un peu écervelée qui décide de s'inscrire à Havard afin de reconquérir l'homme qu'elle aime en lui montrant qu'elle a tout de même quelque chose dans le cerveau.

C'est comme toujours dans la tradition américaine plein de bons sentiments, avec la conclusion qu'il faut toujours rester fidèle à soi-même.

Les Franglaises

 

Ils sont douze, huit garçons, quatre filles. Ils sont douze et sous leurs allures de pensionnaires sages- hauts blancs, pantalons ou jupes noirs, cravate pour tous- ils ont mis le feu à la mythique scène de l'Olympia.

Il faut dire que ces drôles d'énergumènes sont maintenant connus et ont leurs fans qui ne manqueraient une de leurs représentations sous aucun prétexte.

Et c'est mérité. Car ils sont tout bonnement extraordinaires.

La fille à marins

 

On connaît Jérôme Savary, depuis le temps : son univers coloré et joyeux, faussement bordélique, fonctionne bien, en général. Il a monté Brecht et Molière, assaisonné ses propres créations de provoc' et de musique. Ici, il est, dirait-on au service de sa fille dont il tenait, visiblement, à mettre en valeur le sens de la scène et la voix dans un univers taillé sur mesure.

The Suit

 

Cette pièce, adaptée et mise en scène par Peter Brook a déjà tourné, en français durant plusieurs années. On la reprend et en anglais, sa langue d'origine. Heureuse idée, on en conviendra, tant le travail de Brook est porté ici à son plus haut point. Tout enchante. Le jeu agile des comédiens, la sobriété du décor (une constante) et ce plaisir pur de raconter une histoire au plus près de ce qu'a imaginé l'auteur.

Monsieur Musical Chic

 

Le spectacle nous raconte la vie de Monsieur, frère de Louis XIV, personnage méconnu de notre Histoire dont le public pourrait n'avoir que l'image caricaturale qu'en donnait la comédie musicale à grand spectacle donnée il y a quelques temps.

Ici l'auteur a fait une recherche biographique poussée et nous livre un portrait de Philippe d'Orléans beaucoup plus nuancé, avec, ce qui ajoute au plaisir, un langage recherché, nourri de clins d'œil au Grand Siècle sans pour autant être abscons ou inaccessible.

Belles-Soeurs

 

On est véritablement emporté par cette comédie puissante à la fois amusante et pathétique, un exposé brutal de la condition féminine raconté avec un humour dévastateur. C'est un grand souffle qui nous vient du Québec intelligent, sensible, superbement écrit et interprété auquel on ne saurait rester indifférent.

 

L'asphodèle

 

Charlie, jeune provincial naïf et rêvant de réussir dans la chanson « monte » à Paris et arrive à « L'Asphodèle » dans le but de passer une audition, ignorant que cet ancien cabaret a été reconverti en maison close. Gisèle, la tenancière, voit en lui une chance de donner un second souffle à ce lupanar sur le déclin et déserté par les clients.

 

Les copains d'abord, hommage à Georges Brassens

 

 

Le choix des chansons, l'équilibre entre les voix, les parties jouées et celles chantées, les bandes sons d'origine qui nous permettent de réentendre la voix de l'artiste disparu, les arrangements musicaux, tout est parfaitement créé et réalisé.

 

Chez Jeanne, la jeunesse de Georges Brassens

 

Michel Arbatz, les étoiles dans les yeux, la voix et les poings, nous emmène visiter les fondations de ce monument de la chanson française. Son interprétation est un bijou... tout y est: magie, prononciation mais surtout il ne copie pas l'original et apporte au texte sa propre poésie.

Haïm – à la lumière d'un violon

 

Le spectacle théâtral et musical, écrit et mis en scène par Gérald Garutti, déroule la vie de Haïm, violoniste virtuose, de Lodz, sa ville natale, à la Terre Promise, en passant par le ghetto et l'enfer concentrationnaire d'Auschwitz.

Shrek The Musical

L'équipe produite par LV Show relève à chaque fois le challenge de monter en France les succès anglo-saxons avec beaucoup moins de moyens ce qui oblige à faire œuvre de création et non de copier à la lettre l'original.

La version française se présente comme un livre d'images, sorte d'album à dépliant, avec comme décor des toiles peintes dans la grande tradition française de l'opérette. C'est très bien réalisé et on en feuillette les pages avec plaisir.

Adam et  Ève

 

Sur la planète Éden, où le pouvoir en place fait régner une dictature de l'excellence, on s'apprête à célébrer le mariage d'Adam, général en chef, avec Lilith, la fille de Solus, le guide suprême. La cérémonie sera troublée par l'enlèvement d'Adam par un commando d'insurgés, représentant une partie de la population lasse d'être opprimée et exploitée

 

L'hôtel des roches noires

 

Vous désirez vous évader, oublier votre quotidien, rêver ? Précipitez-vous à l'hôtel des Roches Noires.

Cette comédie musicale que propose actuellement Le Vingtième théâtre est une vraie bouffée d'air frais, bel exemple du savoir-faire des compositeurs, auteurs, interprètes, metteurs en scène français.

 

L'envers du décor

 

Le jeu de scène des deux interprètes est un régal. En reprenant des standards de l'opérette qu'ils enlèvent de leur contexte pour les réinscrire dans le leur et en se moquant délicieusement des conventions ringardes associées à leurs airs telles les chorégraphies qu'ils amplifient avec excès, ils redonnent au genre un coup de jeune incroyable.

 

Sac à roses

 

Deux ex artistes vendent sur un stand d'une brocante les objets souvenirs, tous roses,  de leur gloire passée. À côté, un homme vend un piano.

Ensemble ils vont créer une animation sur la foire.

Sur ce thème, la Compagnie Croc en jambes propose un spectacle joyeux et rafraichissant.

 

Shake

 

C'est un étrange objet, un ovni théâtral que ce « Shake », lointainement inspiré des oeuvres du grand Will et présenté par la Cie The Last Baguette. Qu'on en juge : une bande de comédiens, mimes, danseurs, … six en tout, garçons et filles à parité égale, avec des parcours différents. Et ils jouent. Ils jouent dans tous les sens du terme, jouent comme des enfants, se chamaillent...

 

Dracula - L'amour plus fort que la mort

 

Pour écrire le livret de son opéra rock DRACULA, « L'amour plus fort que la mort », Kamel Ouali s'est librement inspiré du célèbre roman de Bram Stoker et de son adaptation cinématographique par Francis Ford Coppola.

Elle était une fois Anne Baquet

 

Le spectacle se présente comme un mix (pour employer un terme à la mode) entre du café-théâtre et de l'opéra, de l'opéra contemporain, ce qui en fait le prix. Le côté comédie, c'est cette avalanche de personnages différents que nous présente Anne Baquet, une petite fille, sa mère, son père, ses copines et, au hasard, une prof de chant, une prof d'expression corporelle, … elle va même jusqu'à faire exister un cerf du père Noël, comme quoi !

 

Des voyageurs dans ta voix...Ferré

 

Des voyageurs dans ta voix...Ferré», le spectacle cabaret imaginé par Sandra Aliberti, tire son titre de deux vers d'une chanson écrite par Claude Nougaro, en hommage au plus prolifique auteur-compositeur, interprète francophone que fut Léo Ferré qui a l'issue de ses quarante-six ans de carrière, laissa plus de quarante albums originaux.

 

La sublime revanche

 

Voilà un spectacle déconcertant qui interroge.

Pour le genre d'abord. Est-ce du théâtre ? du cabaret ? du music-hall ? de la parodie ? On est sans cesse  promené d'un univers de paillettes, strass et plumes - magnifiques costumes - à une sorte de talk-show avec le public, en passant par des séquences humoristiques, ventriloquies, magie et autres bouffonneries.

 

Andromaque, Fantaisie Barock

 

Quel talent a cette Compagnie des Épis Noirs !

Emmenés par Pierre Lericq qui signe textes, paroles, musique et mise en scène, Anaïs Ancel, Fabrice Lebert et Muriel Gaudin nous font partager pendant 1 h 30 leurs délires sur le thème d'Andromaque. Car ils savent tout faire : chanteurs, musiciens et interprètes, ils réussissent tout.

 

Bistro

 

Un café (un bistro, plutôt) sur le point de fermer, une soirée organisée par Jo, la patronne et Fred, un photographe qui reste, … pour un dernier au revoir. Et une première déclaration. Voilà le début de la pièce concoctée par Marie Piton et Sylvie Audcoeur, également comédiennes.

 

Barbara, de l'Écluse au Châtelet

En concevant « Barbara, de l'Écluse au Châtelet », Marie-Hélène Féry a voulu rendre hommage à celle qui très tôt lui inspira sa vocation et dont elle s'appropria le répertoire. Mais la chanteuse réaliste se double d'une comédienne qui ici devient conteuse pour nous faire vivre en première partie, l'atmosphère des anciens cabarets et particulièrement l'Écluse

Dernière démarque

Oui on peut faire un spectacle excellent sans grosse production, oui on peut enchanter un public sans battage médiatique, oui mille fois oui, il suffit pour ça d'un peu d'imagination et d'une bonne dose de talent.

Et de l'imagination et du talent, elles en ont à revendre, et pas en solde, les trois irrésistibles complices...

 

Frankenstein Junior

Le joli  théâtre Dejazet  au charme suranné vous propose un rendez-vous à ne pas manquer avec le descendant du célèbre docteur Frankeinstein.

Si ce dernier faisait trembler, son jeune héritier lui  déclenche les rires.

Cette adaptation réussie du Musical de  Mel Brooks par Stéphane Laporte est en tous points une réussite et toute l'équipe sans exception est à féliciter.

 

 

Les Franglaises

Voilà une joyeuse troupe de douze jeunes gens, artistes complets, auteurs, musiciens, comédiens, qui nous réjouissent avec un spectacle consacré aux grands standards de la pop anglaise, des Village People aux Eagles, en passant par les Rolling Stones, Abba, Michael Jackson, Dire Straits, et autres Platters.

 

Le bouton de rose

Certains resteront peut-être dubitatifs face à un spectacle « à voix nue » intitulé « Le bouton de rose ». D'autres penseront qu'il s'agit d'effeuillage alors que le nu n'est ici que vocal. Ils auront remarqué, sur l'affiche, une silhouette sans visage mais avec quatre mains, pressantes, et le nom de Sophie Accaoui, à l'initiative de ce « bouton de rose ».

 

 

Voca People

Voici le spectacle le plus étonnant, le plus surprenant, le plus étourdissant, le plus singulier, le plus extraordinaire, le plus stupéfiant, le plus original, le plus inouï, un spectacle hors du commun, qui ne ressemble à aucun autre, un spectacle qui enchante le public,

Sauna le musical

Dès l'entrée on est accueilli par un éphèbe vêtu d'une serviette nouée à la taille. La salle est noyée de volutes de vapeur : nous sommes immédiatement dans l'ambiance du sauna.

Le spectacle commence et nous voilà embarqués dans un univers follement gay.

Benjamin vient de faire son coming out, il va au sauna chercher l'amour. Une voix off lui dicte les codes de ce monde qu'il va découvrir.

 

 

Montand et les femmes

Un sans-faute, empreint de nostalgie mais d'une nostalgie joyeuse, vibrante, généreuse  et pleine de vie.

« Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souvenirs et les regrets aussi ».

 Mais sur ces mots flottait ce soir-là comme un parfum d'éternité.

 

 

Chez Mimi

À priori, tout semblait partir idéalement : la metteuse en scène, Frédérique Lazarini, dont nous suivons avec intérêt le travail, et Rayhana, comédienne et  aussi auteur de « A mon âge, je me cache encore pour fumer ». Que du bon.

 

 

24 heures plus tôt

À l'heure où les reprises ou adaptations d'œuvres connues  se multiplient dans le domaine du théâtre musical, il faut saluer les efforts de création.

C'est le cas de ce spectacle fortement original dans tous les sens du terme, inventif, fort bien troussé et surprenant.

 

 

Le Quatuor - Danseurs de cordes

Mais qui sont ces quatre diables d'hommes ? Des musiciens virtuoses ? Des clowns inspirés ? Des chanteurs exceptionnels ? Des danseurs talentueux ?

Ils sont tout ça à la fois  et pendant près de deux heures ils entraînent leur public dans leur monde délirant.

 

 

La Belle de Cadix

Quel plaisir de revoir de l'opérette à Paris.

Dans une adaptation  modernisée, élaguée, impertinente, parsemée de clins d'œil et de scènes parodiques, la joyeuse troupe emmenée dans un rythme effréné par Olivier Desbordes, metteur en scène inspiré, fait revivre les beaux jours de cet art si décrié.

 

 

All About Men

Dans une ambiance très sixties, Hugo Bardin nous présente une pièce assez misogyne. Sur un argument assez mince – des adultères suivis de divorces – il fait un portrait caricatural des femmes, hystériques, vénales ou nunuches.

 

René l'énervé

Sur le papier le spectacle est prometteur, d'autant qu'il est commis par Jean-Michel Ribes dont la réputation n'est plus à faire : un style – l'opéra-bouffe- un thème assez racoleur – critique de notre monde politique -, du grand spectacle-une vingtaine d'interprètes en scène accompagnés en direct par un orchestre de sept musiciens.

 

Peep Musical Show

Ils sont quatre, beaux, jeunes, sympathiques, débordant d'énergie, enthousiastes et ils chantent très bien.

Le spectacle est léger, tonique, coquin, complètement loufoque, décalé  et irrévérencieux.

 

Herman Van Meen - Une infinie tendresse

Voilà un spectacle qui ne ressemble à aucun autre.

Herman Van Veen est un OVNI, un extraterrestre. Tour à tour poète, clown, chanteur exceptionnel, musicien hors pair, il nous promène sans jamais se prendre au sérieux dans son  univers à la fois tendre et loufoque

 

Dorian Gray

Pari audacieux mais réussi que celui de Thomas Le Douarec, d'adapter en théâtre musical le célèbre roman d'Oscar Wilde "Le portrait de Dorian Gray".

Écrit en 1890, celui-ci fut alors considéré comme immoral, mais l'œuvre traitant du mythe fascinant de l'éternelle jeunesse...

 

 

Au bonheur des hommes

C'est tout d'abord une forme atypique que ce spectacle : 3 comédiens et 3 musiciennes pour une soirée d'une heure 25.

Présentée comme un cabaret, c'est donc une suite de chansons entrecoupées de textes ou sketchs qui établissent le lien et la cohésion de l'ensemble.

 

 

C.C. Lou

Quand vous entendrez chanter C.C.LOU, vous serez conquis par la beauté de ses textes, ciselés, émaillés de métaphores choisies, car C.C.LOU est avant tout une poétesse des temps modernes sincère,authentique et gourmande de la vie...

 

 

Hair au Palace

Voilà une version bien dans l'esprit de sa création dans les années 60 tout en étant complètement différente. C'est une fête, un hymne à la vie, loin d'un livret classique mais avec une succession de tableaux en communion avec le public.

Pan

On prend plaisir, tous, aux facéties des enfants, à la bêtise des pirates,  leur cruauté pour rire

Lectures Diva au Petit Saint-Martin

French class : le rêve américain revu et corrigé

Voilà un spectacle original à voir de toute urgence. Imaginez une comédie musicale  une histoire, des chansons, de l'humour, des sentiments. Jusque-là rien que de très classique. Sauf que… ce spectacle est interprété en deux langues, chose rare.

Sauf surtout  que sur la scène, il n'y a qu'une seule personne : Frédéric  Strouck.

Hairspray

Voilà un spectacle réjouissant, particulièrement  réussi dans ce domaine de la comédie musicale qui nous a si souvent déçu en d'autres occasions.

Petit traité de rentrozologie urbaine

ou L'art de rentrer chez soi

Avec ce joli titre, Gilles Bugeaud, auteur et interprète s'amuse. Et nous amuse.

« Retour chez Temporel »

Soirée du centenaire André Hardellet (1911 – 2011)

(73 rue Mouffetard - 75005 Paris – M° Monge)

Invité d'honneur : Monsieur Guy Béart

Exodus 47

Depuis plusieurs années déjà, Gérard Layani porte en lui cette épopée musicale.

Compositeur de talent, il donne ici une œuvre majeure qui retrace scrupuleusement la dramatique odyssée de l'Exodus en 1947.

Les Sea Girls fêtent la fin du monde

Les Sea Girls sont de retour ! Elles ont parcouru la planète et nous en parlent avant que la fin du monde ne survienne.

Monsieur Luxure

Sur scène,  un piano, des percussions, une basse, des guitares et des claviers. Pas de décor.

Le ton est donné, ce sera musical plus que théâtral.

Chienne

Tout l'intérêt du spectacle repose sur l'interprétation véritablement spectaculaire d'Isabelle Féron accompagnée de deux superbes « musichiens ».

Tout le monde a besoin d'amour

Ces deux-là ne se contentent pas de reprendre un répertoire connu, ils l'accommodent à leur sauce, le moulinent, le triturent, en extirpent avec talent tout ce qui peut servir leur frénétique fantaisie.

Barbara, de l'Écluse au Châtelet

Pas de ressemblance ni d'imitation : cette dame brune-là est une conteuse qui nous promène avec sincérité, simplicité et une grande humilité,  dans les cabarets des années 50.

MIKE (Laisse-nous t'aimer)

Les 3  heures passent très vite, le spectateur est littéralement pris par cette histoire qui mêle les paillettes, le  showbiz avec ses coulisses peu reluisantes et l'évocation du nazisme, des camps et qui fait constamment passer du rire aux larmes.

Footloose

Les scènes jouées, chantées, dansées ou mimées s'enchaînent sans temps morts, accompagnées des musiques rock typiques des années 80 jouées en live du haut du deuxième balcon, par quatre musiciens

Rendez-vous

Loin des grosses machineries à la mode actuellement, on a plaisir à trouver là une vraie dramaturgie avec des chants soutenus par un orchestre « live ». C'est un tourbillon  romantique interprété par des artistes au mieux de leur forme.

En aVian la zizique

Ces trois-là sont assurément fans de Boris Vian : tout y fait référence ; le choix de leur nom (Bisons ravis, un des pseudos de l'artiste qui l'écrivait, lui, au singulier), et celui du spectacle, clin d'œil à En avant la zizique.

Monty Python's Spamalot

Époustouflant ! Désopilant ! Hilarant ! Et surtout bourré de talents !

Pierre François Martin Laval, dit Pef, a vraiment réussi son adaptation de la comédie musicale créée à Broadway en 2005 et qui avait reçu 3 Tony Awards.

Non je ne danse pas

Le rideau s'ouvre sur un décor coloré de quatre façades de maison étroitement serrées l'une contre l'autre. Chacune a son nom : 12 bis, La pinède, Ker Castel et Mon rêve.

Les portes s'ouvrent l'une après l'autre. En jaillissent quatre femmes  qui hurlent leur désespoir : elles ont toute été quittées par leur compagnon.

Bonnie & Clyde à l'Alhambra

Si vous voulez voir une comédie musicale pas comme les autres, courez à l'Alhambra découvrir  « Bonnie and Clyde », un polar musical qui mêle chant, danse, humour et scènes de combat.

Toujours ça de pris

L'éternel féminin

Vanessa Hidden nous donne, dans un charmant numéro, une vision  légère de la femme. Elle interprète avec grâce, légèreté, esprit et beaucoup d'humour ...

In The Sky With Diamonds

Étincelant

Charles Moeller et Cláudio Botelho, très connus pour les spectacles musicaux qu'ils créent au Brésil, ont concocté à partir des chansons des Beatles un vrai petit bijou que les lyonnais ont eu le plaisir de découvrir à la Maison de la Danse.

Les Seagirls

Quelle pêche !

Elles sont quatre. Quatre qui nous mènent à un train d'enfer pendant plus d'une heure, nous promenant au gré de leur pousse-pousse dune vingtaine de chansons en délires. Portant coiffures et costumes improbables regorgeant de plumes...

Une journée Hyper

Un jour comme les autres…peut-être

Ce spectacle musical créé à partir de la pièce radiophonique de Caroline Vignal, est interprété par la Compagnie « Peut-être » dirigée par Olivier Desmaris.

Tangopéra

Quand la musique est bonne

« TangOpéra » est présenté comme « un croisement musical autour du Tango, du jazz et de l'Opéra, avec un pianiste brillant et deux voix étonnantes et rares. »

Souingue souingue

« Souingue » avait été un grand succès il y a dix ans.Après diverses aventureset expériences, la même équipe se retrouve pour « Souingue, souingue ».

Le Prince et le Pauvre

En 1882, Mark Twain écrit « Le Prince et Le Pauvre ». Ludovic-Alexandre Vidal, auteur du livret et Julien Salvia, compositeur,en font une adaptation pour la scène très réussie. Tout en respectant l'œuvre originale , ils ont su imprimer leur marque.

Lady In The Dark

Quel plaisir que d'assister à un pareil spectacle où le rythme, l'énergie des interprètes, l'inventivité du metteur en scène emportent tout dans leur mouvement.

Rappelons brièvement l'histoire: Lady in the dark fut écrit en 1941 par Kurt Weill

La vie parisienne à l'Opéra de Lyon

Moderne ou classique ? Voilà la question !

« La vie parisienne » d'Offenbach, est remise au goût du jour par la mise en scène moderne de Laurent Pelly. Cela suffit-il à lui redonner une nouvelle jeunesse ?

Dracula, entre la vie et la mort

 

Un spectacle musical vampirisé par la technique

Bruno Pelletier (Johnny Rockfort, Jimmy et Gringoire dans les comédies musicales signées Luc Plamondon) s'est attaqué à la légende de Dracula qu'il a réactualisée.

À la recherche de Joséphine

Jérôme Savary est un formidable homme de spectacle,saltimbanque depuis l'époque du Grand Magic Circus. Avec « A la recherche de Joséphine », il donne-là peut-être le meilleur de ses spectacles.