LYSISTRATA

Vingtième théâtre
7 rue des platrières
75020. Paris

Prochaine représentation : Le 6 mai 2014 à 20h00

Merci de cliquer sur J'aime
Mis en ligne le 24 novembre 2013

Lysistrata 
Photo Cindy Séchet

Dimanche dernier au théâtre de l'abbaye à saint Maur des fossés, « les petites Planètes » et la compagnie « Machinoffer », présentaient devant un public nombreux, un musical rock sur l'histoire de Lysistrata d'après Aristophane.

Le thème est connu : la révolte des femmes, guidée par l'une d'entre elles à fort caractère, qui pour obliger les hommes à arrêter les guerres décident de faire la grève du sexe en se refusant à leurs maris. Situation cocasse qui va créer beaucoup de tensions, parfois drôles, où les hommes arrivent à un point où le manque se fait sentir, et bien menée par une très bonne équipe de comédiens.

Dans cette version adaptée aux années 1970, les hommes jouent des rôles d'hommes et de femmes, et les femmes, des rôles de femmes et d'hommes.

Clin d'œil à la fois à l'Antiquité où les rôles féminins étaient interprétés par des hommes et à nos années 70 empreintes de féminisme et d'appels à l'amour libre, époque s'il en fut de liberté,  avec le célèbre « Faites l'amour, pas la guerre »

Un  choix judicieux de Delphine Kilhoffer, qui a signé l'adaptation et la mise en scène.

Le chœur antique d'Aristophane est ici remplacé par trois excellents musiciens et leurs instruments électriques, qui nous livrent un superbe Glam-Rock avec dix morceaux originaux  écrits par Karine Kurek

Rappelons que le Glam qui vient de glamorous, est une version rock anglaise née justement dans les années 70 dont un des représentants est David Bowie. S'y côtoient dandysme, ensembles de chœurs, morceaux simples, courts et rapides sur lesquels on peut facilement danser.

C'est sexy en diable,  dynamique, drôle, avec de bonnes musiques, des comédiens qui savent chanter et danser, un spectacle qui se regarde avec plaisir.

Mais ce n'est pas que cela.

Sous couvert d'humour, il nous engage à une réflexion sur l'égalité hommes/femmes et lance un appel à la paix entre les peuples, à la tolérance, nous donnant une belle leçon de vivre ensemble.

Si vous l'avez manqué, ne le ratez pas  le 6 mai 2014  à 20h, au Vingtième théâtre à Paris.

Robert Aburbe

 

 

Lysistrata

Un musical rock
D'après Aristophane
Traduction de : Laetitia Bianchi et Raphaël Meltz
Adaptation et mise en scène : Delphine Kilhoffer
Textes et musiques additionnels : Karine Kurek

Avec : Karine Kurek, Alexis Mahi, Giada Melley, Hope Newhouse, Berthy Savin, Gwendoline Soublin
Et les musiciens: Thomas Di Caro, Berthy Savin,  et en alternance Gilles Sonnois et Cédric LeMen

Direction artistique : Delphine Kilhoffer
Chorégraphie : Stéphanie Bargues
Lumières : Angélique Bourcet
Costumes : Maïna Thareau

 

Version imprimable (PDF)