LES CHATOUILLES

Théâtre Antoine
14 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris
01 42 08 77 71

2 dates exceptionnelles parisiennes les lundi 16 octobre à 20h et le mardi 17 oct à 20h

À l’issue de la représentation exceptionnelle du spectacle le lundi 16 octobre à 20h00 une rencontre-discussion aura lieu avec la participation de :
- Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, 
- Monsieur Jacques Calmettes, magistrat
- Madame Flavie Flament, journaliste
- Monsieur Edouard Durand, Juge
- Madame Karine Sadlier, docteure en psychologie clinique
- Mademoiselle Andréa Bescond

 

loupePhoto Karine-Letellier

 

Rarement je suis sortie d’un spectacle aussi bouleversée.

Sur un sujet on ne peut plus sensible, la pédophilie, Andréa Bescond  a écrit un texte plein de pudeur, qui dit pourtant ce qui doit être dit, percutant mais tout en finesse, sans pathos aucun alors qu’elle nous met les larmes aux yeux, avec l’humour comme soupape, quand soudain c’est trop. Trop de souffrances, trop de silences, trop de descente aux enfers.

Des mots mais aussi quand ils ne suffisent pas, quand ils ne peuvent pas sortir, la danse pour arriver à s’exprimer, la danse de la colère.

Et Andréa, extraordinaire comédienne capable de donner vie avec une folle  intensité à tous les personnages qui vont croiser la route d’Odette, et ils sont nombreux, est aussi une danseuse remarquable. Elle nous emporte dans son histoire et on souffre avec elle, on rit aussi quand on devrait être saisi d’effroi, tellement elle a la distance nécessaire et l’art de dédramatiser, d’une intonation, d’un geste, d’une réflexion. Une volonté qu’Éric Métayer le metteur en scène a parfaitement su capter et retranscrire.

Le public ne s’y trompe pas qui se presse jour après jour, emplissant la salle, et qui finit debout, avec souvent le regard noyé.

Nicole Bourbon

 

Les Chatouilles

d’Andréa Bescond

Avec Andréa Bescond 

Metteur en scène : Éric Metayer 
Création lumière  : Jean-Yves de Saint Fuscien 
Création son : Vincent Lustaud 

 

Mis en ligne le 4 octobre 2017