LE QUAI DE OUISTREHAM

 

Théâtre 14
20 avenue Marc Sangnier
75014 Paris
01 45 45 49 77

Jusqu’au 3 octobre 2020
mardi, mercredi, vendredi à 20h
jeudi à 19h, samedi à 16h

à partir de 14 ans

 

Le Quai de Ouistreham loupe 

 

Connue comme grande reporter de guerre, prise en otage en Irak en 2005, Florence Aubenas s’interroge sur la précarité dans la France en crise. Telle Simone Weil, en 2009, elle quitte sa vie parisienne, s’invente une vie et se confronte dans la chair à la pénibilité du travail des invisibles à Caen. Elle en tire un récit autobiographique, « Le Quai de Ouistreham », adapté à la scène par Louise Vignaud et créé au Théâtre des Clochards Célestes à Lyon, en 2018.

Divorcée, sans enfants, avec seul le baccalauréat en poche, la journaliste magnifiquement incarnée par Magali Bonat s’inscrit à Pôle Emploi. Dans une mise en scène épurée, Louise Vignaud laisse toute la place aux mots francs et sensibles de la journaliste ; une succession de portraits défile devant nous. Marilou, la vingtaine, travaille Quai de Ouistreham où les cabines des ferrys doivent être nettoyés, astiqués en moins de six minutes. Puis, les « dragons » du camping du Cheval Blanc qui ont fait appel à la société de nettoyage Immaculée. L’expérience de Florence Aubenas met à mal toute bien-pensance, éloigne toute idée préconçue par sa nature même – la solidarité, la dureté, l’attente et l’optimisme sont vécus, sentis et transmis par l’écriture. Avec précision et délicatesse, Magali Bonat au juste endroit, nous dépeint ce chemin de croix, sans pathos. Le spectacle se termine par l’inespéré, l’obtention d’un CDI. La journaliste retourne à sa condition, proche de la nôtre. Florence Aubenas connaît sa chance. Cette expérience est une parenthèse.

Assis confortablement, avec comme seule pénibilité le port du masque, nous nous demandons simplement, « est-ce que l’on participe à ce système ? », « les invisibles où sont-ils dans le quotidien ? ». Par les mots de Florence Aubenas, Louise Vignaud nous confronte à cette réalité sociale ; par ricochet, nous nous rappelons notre aisance. Ce spectacle est juste, sensible et surtout, nécessaire.

Alexandra Diaz

 

Le Quai de Ouistreham

texte Florence Aubenas
mise en scène Louise Vignaud

avec Magali Bonat et la voix de Louise Vignaud

Assistanat à la mise en scène Amine Kidia
Production Compagnie la Résolue

 

 

 

Mis en ligne le 30 septembre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES