BÉRENGÈRE KRIEF : AMOUR

 

Théâtre de la Gaîté Montparnasse
26 rue de la Gaîté
75014 Paris
01.43.20.60.56

Jusqu’au 19 avril
Du jeudi au samedi à 19h et le dimanche à 18h30

 

Bérengère Krief : Amour loupe 

 

Après trois ans d’absence, Bérengère Krief revient sur les planches avec un nouveau spectacle. Celle qui nous faisait mourir de rire avec son manuel anti-relous ou sa parodie de l’Amour est dans le pré nous amuse toujours autant. Mais pas que.

Dans Amour, Bérengère Krief a réuni trois de ses passions. La première, les histoires d’amour. Celles qui l’ont marquée, comme le coup de foudre boulevard Magenta de papy Milo et mamie Ginette, celle des comédies romantiques à la Pretty Woman, ou les siennes, celles qui traumatisent mais donnent finalement la force de rebondir et celles qui sont belles même s’il faut parfois provoquer le destin, en swippant sur Tinder. Sa deuxième passion, les vieilles chansons. On est déjà dans l’ambiance au moment de s’installer dans la salle, avec du Céline Dion, du Joe Dassin ou encore du Dalida. Et ça continue tout au long du spectacle. Ses tubes du grenier sont particulièrement bien choisis : on rit de ses play-back et autres chorégraphies, et on est ému lorsque ses chansons font aussi partie de la bande-son de notre vie. Sa troisième passion, le cerceau ajoute une touche de poésie inattendue et bienvenue à ce spectacle. Sa quatrième passion, on la devine : envoyer de la paillette ! Ses tenues tout en strass ou frous frous parachèvent le spectacle.

Bérengère nous fait des confidences, tantôt légères, tantôt profondes, si bien qu’on a l’impression de passer un moment avec une copine. On rit beaucoup lorsqu’elle se met dans la peau de personnages comme Martine l’organisatrice de mariages, sa mère Véro, jamais trop prudente, le coach anorexique en sarouel qui l’aida dans sa démarche de développement personnel. Car le spectacle parle aussi de l’échec, sans dramatiser. Au contraire, il nous montre que l’on peut grandir, se relever après les difficultés et apprendre non seulement à se connaître mais à prendre soin de soi.

On rit, on chante, on pleure aussi un peu. Ça valait le coup d’attendre trois ans !

Ivanne Galant

 

Amour

Un spectacle de Bérengère Krief

 

 

 

 

Mis en ligne le 20 janvier 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIER ARTICLE

s