LES K. PETITS PLAISIRS

Cirque Electrique
Place du Maquis du Vercors
75020 – Paris   
09 54 54 47 24

Jusqu’au 4 octobre
Du mercredi au samedi à 21h00 et le dimanche à 17h00

 

Les K. Petits Plaisirs loupePhoto Stefano Borghi

Est-ce du cabaret, de la chanson, de la danse, du burlesque, de l’humour, du cirque ?

Eh bien, c’est un peu tout ça mais ne croyez pas qu’un tel mélange soit disparate, pas construit, indécis, traité par-dessus la jambe. Que nenni, car chaque discipline est parfaitement maîtrisée et constitue un tout autour du plaisir que prend et fait partager chaque artiste, chacun au sommet de son art.

Et ça chante, et ça swingue, et ça danse, et ça virevolte, et ça vous saisit dans un tourbillon, et ça vous entraîne dans des acrobaties à donner le frisson, de celles que l’on regarde le cœur battant en retenant son souffle, redoutant la chute toujours possible.

Krilati en ukrainien veut dire « qui porte des ailes ». Et jamais nom n’est si bien porté car ils semblent tous portés sur les ailes du talent et d’une infinie poésie.

C’est un cabaret où acrobaties spectaculaires, jonglerie, cordes, sangles, mains à mains, trapèze ballant, fouet, mât chinois, danses et chansons s’enchaînent sans temps mort, à un rythme des plus soutenus. Un travail fou où se côtoient l'exigence, la beauté, la force, la grâce et infiniment d’humour.

 « Les plaisirs simples sont si petits qu’on peut passer à côté sans les voir ».

Merci à eux de nous faire toucher du doigt ce qu’ils peuvent être.  Le plaisir d’assister à un super spectacle et celui d’être ensemble, de vibrer aux mêmes émotions. Tout simplement.

Nicole Bourbon

 

Les K. Petits Plaisirs

Par Les Krilati
Direction artistique et distribution :
Écriture : Caroline Siméon et Fred Escurat
Mise en scène : Caroline Siméon

Avec :

Caroline Siméon
Fred Escurat
Rocco Le Flem ou Laurent Fraioli
Guillaume Juncar
Liz Braga Guimaraes & Pedro Gonçalves Guerra ou Bruno Lussier
Tarzana Foures ou Amélie Kourim

Équipe technique :
Régie Générale : Sébastien Bichascle
Régie Lumière : Hélène Molliens

 

Mis en ligne le 28 septembre 2015

Merci de cliquer sur J’aime